Catégories
Actualité Palestine

Les Forces israéliennes démolissent la maison d'un prisonnier palestinien (VIDEO)

La démolition de maisons en tant que forme de punition collective est l'une des mesures les plus extrêmes qu'Israël utilise comme moyen de dissuasion. (Photo: via Twitter)

Les forces d'occupation israéliennes ont démoli ce matin le domicile familial du prisonnier palestinien Qassem Shibli, dans le village de Kobar, au nord de Ramallah, en Cisjordanie occupée.

Shibli est accusé d'avoir mené une attaque qui a tué Rina Shnerb, 17 ans, près de la colonie juive illégale de Dolev.

Lorsque les forces israéliennes sont arrivées, des dizaines de Palestiniens ont manifesté en brûlant des pneus et en jetant des pierres sur les soldats, qui ont à leur tour répondu par des «méthodes de dispersion des foules», selon Haaretz.

Le Croissant-Rouge a déclaré que quatre Palestiniens avaient été blessés lors des affrontements, dont un qui avait été touché par une grenade à gaz.

La démolition de maisons en tant que forme de punition collective est l'une des mesures les plus extrêmes qu'Israël utilise comme moyen de dissuasion.

Selon le groupe de défense des droits humains B’tselem, «au fil des ans, Israël a démoli des centaines de maisons dans le cadre de cette politique, laissant des milliers de Palestiniens sans abri».

Cette politique a été largement condamnée par les groupes de défense des droits de l'homme comme «une punition collective», ce qui est interdit et viole les dispositions contraignantes du droit international.

(Palestine Chronicle, MEMO, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *