Catégories
Actualité Palestine

L'apartheid est un crime: portraits de l'occupation israélienne de la Palestine – Critique de livre

L'apartheid est un crime: portraits de l'occupation israélienne de la Palestine, par Mats Svensson. (Photo: couverture du livre)

Par Jim Miles

(L'apartheid est un crime: portraits de l'occupation israélienne de la Palestine. Mats Svensson. Cune Press, Seattle, 2019.)

Dans Apartheid is a Crime, Mats Svensson a créé une expression claire et très accessible de l'occupation israélienne de la Palestine.

Il est composé principalement de photos de la situation palestinienne. Pas des photos des guerres, des combats et du sang, mais des gens et de leur dépossession sous la loi martiale. Les visages ne montrent pas de rage et de haine, mais vont de l'acceptation résignée, à la constance, à la résistance passive, et – en quelque sorte – à un bonheur apparemment ironique – ironique en ce qu'il est difficile d'imaginer quiconque sourit ou rit dans ces conditions. Quand les épaules israéliennes sont vues, leurs visages sont impassibles, indifférents.

Le paysage est présenté en trois thèmes. La première montre les paysages abandonnés de la nakba – des maisons non entretenues et en décomposition, les plantes indigènes, et de manière significative le cactus indigène revendiquant son propre espace dans les ruines. La démolition de maisons met en évidence les actions militaires quotidiennes en cours, pièce par pièce, de la lente démolition du paysage culturel et civil restant. Enfin, le mur se profile avant tout, combiné à de vastes étendues de zones «tamponnées» nettoyées, séparant les familles, les fermes, les entreprises et les interactions civiques.

Précédées d'une préface de Ramzy Baroud, les photos sont accompagnées de courts extraits de textes de nombreux noms connus: Tom Segev, Richard Falk, Nelson Mandela, Edward Said, Moshe Dayan et les présidents Obama, Carter et Bush. Parmi eux se trouvent des noms moins connus de voix palestiniennes et juives, parlant aussi éloquemment que les noms facilement reconnus. Le thème général des commentaires est l'apartheid et le colonialisme, le silence malheureux des diplomates et les humiliations et les luttes quotidiennes des personnes souffrant du système d'apartheid, un système qui a toujours et toujours nié une solution à deux États.

La juxtaposition de commentaires et de photos fournit un message fort concernant le sort du peuple palestinien. Il est concis, ne nécessitant pas de contexte historique, frappant le lecteur à un niveau émotionnel plus qu'à un niveau intellectuel. Pour ceux qui commencent à se familiariser avec les problèmes palestiniens, l'apartheid est un crime est une bonne position de départ; pour ceux qui connaissent déjà la situation et bon nombre de ses antécédents politiques / juridiques, l'apartheid est un crime présente un rappel visuellement émotif avec des citations concises et des références renforçant des discours plus longs.

– Mats Svensson, ancien diplomate suédois travaillant pour le personnel de SIDA, l'Agence suédoise de coopération internationale au développement, suit l'occupation continue de la Palestine depuis 2003. Il est l'auteur de «Crimes, victimes et témoins – L'apartheid en Palestine». (Real African Publishers) et son dernier «L'apartheid est un crime – Portraits de l'occupation israélienne» (Cunepress, 2020). Mats a contribué à cet article sur Palestinchronicle.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *