Catégories
Actualité Palestine

Deux points positifs sur lesquels nous pouvons nous appuyer sur la déclaration de la femme de PM Diab

Le Dr Nawwar Mawlawi, qui se trouve être l'épouse du Premier ministre Diab, a publié une déclaration qui a suscité la controverse sur les réseaux sociaux. Elle abordait essentiellement le problème des travailleurs étrangers et le problème de la pénurie de dollars, en disant aux femmes libanaises en général, et à celles qui sont sans emploi en particulier, de commencer à combler les tâches ménagères et de nettoyage. Elle a également ajouté qu’ils s’efforcent de réglementer ces emplois et d’ajouter des avantages sociaux, afin d’encourager de plus en plus de Libanais à postuler.

Ce qu'elle a dit n'est pas aussi scandaleux que certains l'ont fait entendre, mais il a été mal formulé pour deux raisons:
– De tels emplois devraient être réservés aux hommes et aux femmes, ce ne sont pas seulement les femmes qui devraient être encouragées à occuper des emplois ménagers et de nettoyage.
– Le vrai problème en ce moment avec les femmes de ménage étrangères est le système Kafala, car il oblige le propriétaire à payer en dollars et transforme la femme de ménage en esclave. En d'autres termes, ce n'est pas la concurrence étrangère qui empêche les femmes libanaises de faire de tels emplois.

Cela étant dit, et comme elle est l'épouse du PM, voici deux points sur lesquels elle peut travailler si elle veut vraiment changer les choses:

– Faites pression sur le PM pour faire tomber le système Kafala tout de suite! Ce système moderne d'esclavage devrait être aboli et les travailleurs étrangers devraient être autorisés à travailler comme les autres. De cette façon, ils travailleront à l'heure et seront payés en livres libanaises comme tout le monde. Cela résoudrait le problème du dollar et, plus important encore, mettrait cette «passerelle vers l'esclavage» derrière nous.

– Réglementer le travail des femmes de ménage, donner de meilleures incitations et avantages aux habitants encouragera les Libanais à se joindre à eux et à travailler en tant que femmes de ménage, nettoyage, concierges, etc. Le gouvernement par le biais de ses ministères concernés peut lancer des campagnes, qui seront volontiers approuvées par toutes les publicités que nous avons, pour recruter / former / employer des Libanais en ces temps incertains.

Attendons de voir si elle prendra des mesures pour concrétiser ce qu'elle dit et, espérons-le, mieux le formuler la prochaine fois 😇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *