Catégories
Actualité Palestine

Un responsable d'une banque libanaise arrêté pour manipulation présumée de devises

15 mai 2020

Un responsable de la banque centrale libanaise a été arrêté pour manipulation de devises. La valeur de la livre libanaise a chuté pendant le coronavirus et les crises économiques dans le pays.

Un procureur de la République libanaise a ordonné au directeur des opérations en espèces de la banque centrale, Mazen Hamdan, arrêté jeudi pour manipulation de devises présumée. Hamdan aurait acheté des dollars américains aux bureaux de change et affaibli la valeur de la livre sur le marché noir, a rapporté Bloomberg.

La banque centrale a démenti ces allégations et a rendu public aujourd'hui ses transactions en devises étrangères.

La livre libanaise avait un taux de change stable vis-à-vis du dollar américain. Pendant des années, 1 dollar a été fixé à environ 1 500 livres libanaises. Cependant, il existe désormais plusieurs taux de change concurrents dans le pays: un sur le marché noir, un reconnu par le gouvernement et un troisième utilisé par les banques.

Depuis octobre, les banques ont restreint l’accès des déposants à leurs comptes en dollars américains – n’autorisant plus aucun retrait en dollars. Cela, une rareté des dollars et divers autres facteurs tels que le mauvais état de l'économie ont entraîné une forte dépréciation de la livre, entraînant une perte de valeur approximative de 60%.

Les problèmes de devises et les mauvaises perspectives d'emploi avant et après le coronavirus ont provoqué une colère populaire au Liban. Les manifestations anti-gouvernementales qui ont commencé en octobre ont repris fin avril et des personnes ont attaqué physiquement des banques ce mois-ci.

La semaine dernière, le chef du syndicat libanais de change a été arrêté, selon le journal libanais The Daily Star.

Le gouvernement libanais cherche actuellement des milliards auprès du Fonds monétaire international pour l'aider à atténuer ses problèmes économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *