Catégories
Actualité Palestine

Déclaration sur le 72e anniversaire de la Nakba palestinienne – Middle East Monitor

Les Palestiniens du monde entier commémorent la journée annuelle de la Nakba pour se souvenir du nettoyage ethnique qui a eu lieu lors de la création d’Israël. Plus de 600 villes et villages ont été démolis par des groupes paramilitaires juifs puis par l'État d'Israël lui-même au cours de mois de raids violents qui ont provoqué un exode massif de la population indigène, marquant une étape clé dans la prise de contrôle sioniste de la Palestine.

Des rassemblements et des discours ont généralement lieu à travers la Palestine pour marquer l'événement. Cependant, les événements commémoratifs de cette année à Gaza et en Cisjordanie ont été annulés au milieu de la pandémie de coronavirus. Les Palestiniens du monde entier marquent néanmoins l'événement de différentes manières, se souvenant de la douleur d'innombrables victimes de l'occupation brutale d'Israël et faisant valoir leurs droits.

Des groupes britanniques et palestiniens se sont joints à la commémoration, publiant une déclaration ferme de solidarité avec les Palestiniens du monde entier. Voici leur déclaration.

«Aujourd'hui, le 15 mai 2020, les Palestiniens du monde entier se souviennent du 72e anniversaire de la Nakba palestinienne. Al-Nakba, signifiant «la catastrophe» en arabe, représente l’exode palestinien et le déplacement d’environ 700 000 Palestiniens de la Palestine historique en 1948 à la demande de l’occupation sioniste et du colonialisme britannique.

À cette occasion, nous affirmons que les droits inaliénables des Palestiniens en vertu du droit international ne seront pas compromis et que le peuple palestinien ne cèdera jamais son droit de retourner dans les foyers qui lui ont été enlevés de force et à ceux de ses ancêtres.

LIS: À l'occasion de l'anniversaire de la Nakba, la politique à deux États a plus de valeur pour l'Autorité palestinienne

Malgré les souffrances, les déplacements et l'oppression systématiques qui visent à éradiquer l'identité palestinienne et le droit au retour, les Palestiniens continueront de résister et de rester fermes dans la défense de leurs droits humains. Bien que les occasions de se souvenir de la Nakba ne soient pas nécessaires pour rappeler aux Palestiniens leurs souffrances collectives, c'est une occasion où tous les Palestiniens peuvent souligner la croyance et la confiance absolues à la fois dans la juste cause pour laquelle nous nous battons tous et la conviction que nous reviendrons inévitablement à la terre et aux lieux saints qui nous ont été confisqués de force.

En effet, la Palestine, Jérusalem et Al-Aqsa restent les piliers clés de la lutte unifiée de la nation palestinienne et sont au cœur de la lutte pour la justice et les droits de l'homme en Palestine. Nous affirmons que ceux qui abandonnent ces piliers et demandent ou poursuivent des actes de normalisation avec l'état d'occupation sont une tache dans cette lutte pour la justice et les droits de l'homme.

En cet anniversaire, il est essentiel de renouveler l’engagement non contraignant du peuple palestinien dans la lutte pour la libération. Dans ce contexte, nous affirmons ce qui suit:

  • Le retour en Palestine est un droit inaliénable du peuple palestinien et ne sera pas renié et englobé tout comme les montagnes de Safad, Eilaboun et Naplouse restent immobiles. Toutes les procédures sionistes injustes qui cherchent à changer l'identité de la terre sur laquelle nos pères et ancêtres résidaient échoueront.
  • Nous affirmons notre rejet catégorique de toutes les initiatives et projets destinés à liquider la question palestinienne ou à diminuer les droits inaliénables du peuple palestinien. Au premier rang de ces projets figure le «Deal du siècle». À cet égard, nous affirmons le droit du peuple palestinien de résister à ces projets en utilisant tous les moyens disponibles dans le cadre du droit international.
  • Nous affirmons notre rejet total de tous les actes de normalisation avec l'état d'occupation. Qu'ils soient politiques, culturels, artistiques, commerciaux ou sportifs, nous considérons que de tels actes nuisent à la poursuite de la justice en Palestine. Nous notons également que ces actes servent à rationaliser les crimes et les violations des droits de l'homme de l'occupant et à fournir à l'État d'occupation un carte blanche pour la poursuite de ces crimes.
  • Nous saluons la constance des milliers de Palestiniens à Jérusalem, en Cisjordanie, à Gaza, dans les terres de 1948 et dans la diaspora, et nous les invitons à participer aux activités relatives à la commémoration de Nakba72 en utilisant tous les moyens disponibles (y compris les campagnes sur les réseaux sociaux et démonstrations physiques si possible). Au premier rang de ces initiatives figure la campagne internationale «Retour… Ma droite, ma décision» et la Campagne internationale pour la préservation de l’identité palestinienne (Intimaa).
  • Nous adressons nos salutations chaleureuses et nos meilleurs vœux aux 5 000 héros de la Palestine qui languissent dans des conditions inhabitables dans les prisons d’Israël. Nous exhortons notre peuple à fournir toutes sortes de soutien à ces héros, y compris, mais sans s'y limiter, à résister et à rejeter l'initiative proposée par l'État d'occupation d'obliger les banques de Cisjordanie à fermer les comptes des Palestiniens qui passent du temps dans les prisons israéliennes.
  • Nous appelons notre peuple à rester ferme et uni autour des principes clés et fondamentaux qui sous-tendent notre cause: l'identité, le caractère sacré de la terre et le droit au retour. En respectant ces principes, nous exhortons le peuple palestinien à trouver l'unité en ce moment crucial, car la fin de la fragmentation est essentielle pour surmonter cette occupation brutale. »

Forum palestinien en Grande-Bretagne (PFB)

Amis d'Al-Aqsa

Organisation de la jeunesse palestinienne (Olive)

Centre de retour palestinien (PRC)

Forum européen de la communication palestinienne (Europal)

LIS: Un parlementaire arabe dirigera une visite virtuelle marquant la Journée de la Nakba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *