Catégories
Actualité Palestine

L'AP souhaite une position ferme de l'UE contre l'annexion d'Israël en Cisjordanie

Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh lors d'un appel téléphonique avec le chef de la politique étrangère de l'UE, Josep Borrell. (Photo: fichier)

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a déclaré que l'Autorité palestinienne (AP) espère voir une position forte et unie de l'Europe contre les plans israéliens d'annexer de grandes parties de la Cisjordanie occupée, a rapporté hier Quds Net News.

Commentant une réunion de l'UE pour discuter de l'étape prévue par Israël, Al-Maliki a déclaré que les Etats étaient divisés; l'un voulait envoyer à Israël un message fort concernant son projet d'annexion, tandis que l'autre voulait attendre et voir à quoi ressemblerait le nouveau gouvernement israélien avant d'agir.

Selon M. Al-Maliki, cela a affaibli la position de l'UE.

"Nous nous préparons à envoyer des messages aux ministres des Affaires étrangères des pays du monde pour expliquer le danger que représente le projet d'annexion israélienne des terres palestiniennes", a déclaré Al-Maliki.

Dimanche, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté son gouvernement d'unité devant le Parlement, mettant fin à plus d'un an de paralysie politique et renouvelant son engagement d'annexer de larges pans de la Cisjordanie occupée.

Après trois élections générales et une impasse sans précédent, le tout en un an, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et son rival Benny Gantz ont signé un accord de coalition gouvernementale le 20 avril.

(Palestine Chronicle, MEMO, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *