Catégories
Actualité Palestine

Un prisonnier palestinien en grève de la faim transféré en isolement cellulaire par les autorités israéliennes

Des manifestants palestiniens détiennent des images de Sami Janazreh à Hébron. (Photo: fichier)

Le service pénitentiaire israélien a transféré aujourd'hui un prisonnier palestinien en grève de la faim à l'isolement, selon un communiqué publié par la Société des prisonniers palestiniens (PPS).

Le PPS a déclaré que le Service pénitentiaire israélien (IPS) avait placé Sami Janazreh, qui avait entamé une grève de la faim pendant huit jours contre sa détention administrative en cours et son traitement abusif, sous isolement cellulaire à la prison de Naqab.

Décision de Baroud de ne pas diviser ses sujets en fonction de la nature de la résistance pour laquelle ils ont été emprisonnés -…

Publié par Ces chaînes seront brisées par Ramzy Baroud le dimanche 10 mai 2020

Janazreh, 47 ans, est le secrétaire général du Fatah dans le camp de réfugiés d'al-Fawwar à Hébron (Al-Khalil), et père de trois enfants, âgés de 8, 11 et 17 ans.

Le PPS a tenu les autorités d'occupation israéliennes entièrement responsables du sort de Janazreh et a révélé qu'IPS avait émis de nouveaux ordres de détention administrative ou renouvelé de tels ordres pour 375 prisonniers palestiniens du début de 2020 à la fin d'avril.

La pratique israélienne de détention administrative, largement condamnée, qui autorise la détention de Palestiniens sans inculpation ni jugement pour des intervalles renouvelables allant de trois à six mois, sur la base d'éléments de preuve non divulgués selon lesquels même l'avocat d'un détenu est interdit de visite.

CES CHAÎNES SERONT BRISÉES: Histoires palestiniennes de lutte et de défi dans les prisons israéliennes

Publié par Ces chaînes seront brisées par Ramzy Baroud le vendredi 15 mai 2020

"La détention administrative est la procédure légale d'Israël quand elle veut simplement couper la voix des militants politiques palestiniens, mais elle ne dispose d'aucune preuve concrète pouvant être présentée devant un tribunal militaire ouvert", a écrit le journaliste palestinien et rédacteur en chef de The Palestine Chronicle, Ramzy Baroud.

«Ce n'est pas que les tribunaux militaires israéliens soient un exemple d'équité et de transparence. En effet, en ce qui concerne les Palestiniens, l'ensemble du système judiciaire israélien est biaisé. Mais la détention administrative est un tout nouveau niveau d'injustice », a ajouté Baroud.

(Palestine Chronicle, WAFA, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *