Catégories
Actualité Palestine

L'Egypte affirme que des militants qui planifient les attaques de l'Aïd ont été tués dans le Sinaï

Vingt et un militants ont été tués lors d'affrontements avec les forces de sécurité dans le Sinaï, a indiqué l'Égypte samedi, après que la police ait fait une descente dans deux cachettes "d'éléments terroristes".

Le ministère de l'Intérieur a déclaré dans un communiqué que la police avait fait une descente dans les cachettes du gouvernorat du Nord-Sinaï – où une insurrection affiliée à un groupe État islamique brasse depuis des années – déclenchant une fusillade dans laquelle deux officiers ont également été blessés.

Il a déclaré que les militants avaient planifié des attaques lors de la grande fête islamique de l'Aïd al-Fitr, qui débute dimanche en Egypte.

Les forces de sécurité avaient trouvé des armes automatiques et des ceintures de suicide dans les cachettes.

Coronavirus: l'Égypte rouvre progressivement les hôtels pour éviter l'effondrement du secteur du tourisme

Lire la suite "

Les forces de sécurité luttent contre une insurrection de longue date dans la péninsule du Sinaï, au nord-est de l'Égypte.

Les combats se sont intensifiés après l'éviction par l'armée en 2013 du président Mohamed Morsi, soutenu par les Frères musulmans.

En février 2018, les forces de sécurité ont lancé une opération nationale contre les militants, axée sur le nord du Sinaï.

Environ 950 militants présumés ont été tués dans la région ainsi que des dizaines de membres du personnel de sécurité, selon des chiffres officiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *