Catégories
Actualité Palestine

Une vidéo du Hezbollah met en garde Israël contre une «catastrophe du nord» – Middle East Monitor

Une nouvelle vidéo montrant les forces d'élite du Hezbollah en formation a été diffusée sur les réseaux sociaux à l'occasion du 20e anniversaire de la libération du Sud-Liban de l'occupation militaire israélienne.

Décrit comme un «non officiel»Vidéo du Hezbollah, elle présente des membres de son unité de commando d'élite, la Force Radwan, démontrant leurs compétences de tir et de combat à mains nues. Il comprend également des versets coraniques et bibliques ainsi que des traductions en hébreu et en anglais. Le verset partiellement cité du chapitre 9 («Repentir») du Coran fait référence aux Arabes païens préislamiques qui ont poursuivi les hostilités après que les traités de paix ont été convenus. La citation biblique du Livre de Jérémie dit: «Du nord, une catastrophe sera déversée sur tous ceux qui vivent dans le pays».

L’interdiction du Hezbollah par l’Allemagne cède à la pression sioniste mais n’a pas vraiment d’importance

Selon le Temps d'Israël, la force Radwan aurait été créée il y a huit ans. Cependant, le Hezbollah, qui a été formé à l'origine en réponse à l'invasion israélienne du Liban en 1982, entraîne ses forces spéciales depuis les années 1990. Ils sont chargés de «pénétrer en Israël dans les conflits futurs et de provoquer autant de chaos et de destructions que possible».

Le Liban célèbre chaque année le 25 mai la Journée de la résistance et de la libération pour commémorer le retrait israélien du sud du Liban en 2000. Le mois dernier, il a été signalé que le retrait hante toujours les soldats israéliens survivants qui y étaient stationnés. Dans une interview samedi avec Israel Hayom, l'ancien chef d'état-major de l'armée israélienne, le général Gadi Eisenkot, a reconnu qu'Israël avait payé un «lourd prix stratégique».

La semaine dernière, le correspondant militaire du Temps d'Israël, Judah Ari Gross, a écrit que vingt ans après le retrait, le Hezbollah est plus fort que jamais et la bataille s'est durcie en raison de l'expérience acquise dans les combats en Syrie voisine et en élargissant ses opérations près de la frontière le long des hauteurs du Golan syrien occupé par Israël.

Vendredi dernier, lors d'un discours marquant la Journée internationale de Qods, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré: "Le régime israélien reconnaît son échec à empêcher le renforcement du pouvoir de résistance au Liban".

Nasrallah du Hezbollah: Israël DM est un «idiot» à propos des revendications de retrait de l'Iran de la Syrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *