Catégories
Actualité Palestine

Israël empêche la restauration de la mosquée historique Ibrahimi d'Hébron

La mosquée Ibrahimi à Al-Khalil, Hébron. (Photo: fichier)

Les forces israéliennes ont empêché le Comité de réhabilitation d'Hébron (CDH) d'entreprendre des travaux de restauration dans la mosquée Ibrahimi de la ville occupée d'Hébron (Al-Khalil).

Les forces israéliennes ont empêché jeudi les employés du CDH de poursuivre les travaux de restauration de la mosquée, selon le directeur de la mosquée, Sheikh Hafthi Abu Sneineh.

Il a déclaré que le travail est réglementé par le ministère palestinien du Waqf et par le biais de la coordination avec le CDH, selon l'agence de presse palestinienne Wafa.

Abu Sneineh a également expliqué que les autorités israéliennes avaient tenté de prendre le contrôle du lieu saint, également connu sous le nom de Cave of the Patriarchs.

La mosquée Ibrahimi a été fermée début mars alors que la Cisjordanie occupée était aux prises avec un coronavirus et a été inaugurée mardi, en même temps que l'église de la Nativité à Bethléem.

Le 26 mai, l'armée israélienne a fermé tous les postes de contrôle militaires et les portes électroniques menant à la mosquée Ibrahimi et a empêché les habitants de traverser pour atteindre la mosquée pour la prière.

La mosquée Ibrahimi, qui serait le lieu de sépulture du prophète Abraham, est sacrée à la fois pour les musulmans et les juifs et a été le théâtre de tensions souvent violentes depuis des décennies.

La mosquée est située dans la section sous contrôle israélien d'Hébron, connue sous le nom de H2. Il a été divisé entre musulmans et juifs à la suite du massacre perpétré le 25 février 1994 par le colon israélo-américain Baruch Goldstein, qui a ouvert le feu sur un grand nombre de fidèles palestiniens alors qu'ils exécutaient les prières de l'aube un jour de ramadan.

(Palestine Chronicle, Al-Araby Al-Jadeed, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *