Catégories
Actualité Palestine

La Russie construit une nouvelle base militaire dans le nord-est de la Syrie

28 mai 2020

La Russie construit une nouvelle base militaire dans l'enclave kurde dans le nord-est de la Syrie, a rapporté aujourd'hui un groupe de surveillance basé au Royaume-Uni.

Les forces russes installent la base à Qeser Dib, un village à l'extérieur d'al-Malikiyah près de la frontière turque. Les troupes ont installé un radar et amené 12 véhicules blindés dans la région, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Al-Malikiyah est une région mixte kurde-chrétienne. C’est également l’une des villes les plus proches du point de passage frontalier du nord-est de la Syrie avec la région du Kurdistan iraquien.

Cette partie de l'administration autonome du territoire du nord et de l'est de la Syrie est le lieu de l'activité militaire russe, américaine et turque. Les États-Unis et la Russie patrouillent dans la région, et les États-Unis empêchent parfois les Russes de passer, créant des tensions. La Turquie et la Russie ont également effectué des patrouilles conjointes près d'al-Malikiyah.

Les relations entre la Russie et les Forces démocratiques syriennes (SDF) – le groupe armé dirigé par les Kurdes et soutenu par les États-Unis qui contrôle une grande partie du nord-est de la Syrie – sont mitigées. L'armée américaine affirme que la Russie essaie de convaincre les communautés arabes du nord-est de la Syrie de rompre leurs liens avec les FDS. Le coprésident de l’aile politique des FDS, le Conseil démocratique syrien, a également déclaré au média kurde Rudaw que la Russie voulait créer une «sédition» dans le nord-est de la Syrie en ce qui concerne les Arabes et les FDS. Les FDS sont un groupe multiethnique composé de combattants kurdes, arabes, chrétiens, yézidis et turkmènes.

Cependant, les FDS ne combattent pas la Russie et ses principaux ennemis sont l'État islamique (EI) et la Turquie. La Turquie a attaqué le nord-est de la Syrie en octobre en raison de son opposition aux groupes kurdes stationnés le long de sa frontière et l'EI continue ses attaques dans la région. Les FDS ont reçu l’aide de l’allié de la Russie, le gouvernement syrien, pendant la bataille contre la Turquie et le gouvernement syrien dirige certaines parties des villes autrement contrôlées par les FDS, à savoir Qamishli et Hasakah.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a également annoncé aujourd'hui que la Russie avait empêché les camions commerciaux de circuler le long de l'autoroute M4 entre Hasakah en territoire SDF et Alep, contrôlée par le gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *