Catégories
Actualité Palestine

L'occupation israélienne arrête un religieux de la mosquée Al-Aqsa – Middle East Monitor

Les forces israéliennes ont arrêté Sheikh Ekrima Sabri, président du Suprême islamique Conseil et religieux de la mosquée Al-Aqsa, après avoir pris d'assaut sa maison à Jérusalem occupée, selon le Centre d'information palestinien (PIC).

Les forces d’occupation ont pris d'assaut à plusieurs reprises la maison de Sheikh Sabri et l'ont renvoyé d'Al-Aqsa sous prétexte d'inciter les citoyens à prier dans la mosquée.

Cheikh Sabri a rejeté toute mesure israélienne visant à restreindre la prière à la mosquée Al-Aqsa et a appelé: "Nos compatriotes palestiniens à se préparer à défendre Al-Aqsa contre toute menace dans les prochains jours".

Cheikh Sabri a 79 ans et est né à Qalqilya. Il est le clerc de la mosquée Al-Aqsa, l'ancien grand mufti de Jérusalem et co-fondateur et président du Suprême Islamique Conseil.

Vendredi matin, les forces d'occupation ont empêché des citoyens palestiniens d'atteindre la mosquée Al-Aqsa et ont arrêté la Jérusalemite Hanadi Al-Halawani, enseignante dans les écoles de la mosquée Al-Aqsa, alors qu'elle se trouvait dans la région de Bab Al-Asbat. Al-Halawani fait partie d'un groupe de Palestiniens qui restent volontairement à la mosquée Al-Aqsa pour superviser, dans le but d'arrêter les efforts d'Israël pour judaïser le site.

La mosquée Al-Aqsa fait face à des plans de judaïsation, alors que les organisations du temple ont appelé à prendre d'assaut et à occuper le lieu saint, et à partager le temps et l'espace de prière entre musulmans et juifs.

LIRE: Un Palestinien handicapé mental abattu à Jérusalem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *