Catégories
Actualité Palestine

L'Irak enregistre un bond spectaculaire dans les affaires COVID-19

29 mai 2020

L'Irak a enregistré plus de 400 tests COVID-19 positifs aujourd'hui, son plus haut total jamais enregistré en une seule journée.

Le ministère irakien de la Santé a signalé aujourd'hui 416 infections. Le nombre comprenait un énorme 265 dans la capitale, Bagdad. Il y a eu d'autres cas dans le sud, la région du Kurdistan et dans tout le pays, selon le ministère.

Le chiffre était le le plus haut jamais en une seule journée en Irak, selon le journal irakien kurde Rudaw. Le Dr Ali al-Bayati, membre du Haut-Commissariat irakien quasi gouvernemental aux droits de l'homme, a également déclaré à Al-Monitor que le chiffre était le plus élevé d'Irak à ce jour.

Le grand nombre d'infections est le dernier d'une série de revers pour l'Irak alors qu'il combat le virus. Certaines parties de l'Irak ont ​​fait l'objet d'une série de fermetures en mars. Les commerces non essentiels ont été fermés et les mouvements de civils se sont limités à l'acquisition des nécessités. Le verrouillage a commencé à se relâcher en avril.

Plus récemment, les autorités irakiennes ont réimposé des blocages dans certaines parties de Bagdad la semaine dernière après 150 cas enregistrés en une journée, dont 120 à Bagdad. L'Irak a également connu un bond avec 163 nouveaux cas pendant les vacances de l'Aïd al-Fitr. Les chiffres constituent donc aujourd'hui une augmentation significative de la vitesse de propagation du nouveau coronavirus.

Bayati a déclaré qu'il pensait que les autorités pouvaient faire plus pour atténuer la propagation du virus. Il a déclaré qu'il devrait y avoir plus de stérilisation des lieux publics et des hôpitaux ainsi que la fermeture continue des écoles, des installations religieuses et des centres de loisirs. Il a également déclaré que les Irakiens à faible revenu ont besoin d'aide pour acquérir l'équipement de protection nécessaire.

Il a appelé à ce que le masque soit fourni "gratuitement par le biais de cartes de rationnement pour les familles pauvres", tout en disant que les Irakiens à revenu moyen et supérieur pourraient les acheter à "des prix limités".

De nombreux Irakiens pratiquent la distanciation sociale, bien que de grands rassemblements se poursuivent dans le pays, notamment des manifestations antigouvernementales.

Le pays a enregistré 5 873 cas au total.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *