Catégories
Actualité Palestine

Qu'est-ce qui se cache derrière le vif soutien à une solution à un seul État? – Moniteur du Moyen-Orient

Un certain nombre de médias, dont certains liés à l’Autorité palestinienne, ont délibérément minimisé la décision d’Israël d’annexer des zones de Cisjordanie, et ont même salué la proposition. Ils ont affirmé que sa mise en œuvre mènerait à une solution «à un seul État», qui permettrait finalement aux Palestiniens de gouverner Israël compte tenu de leur supériorité démographique. C’est la théorie plutôt fantastique.

Les personnes qui font de telles affirmations supposent qu'Israël accordera aux Palestiniens des territoires annexés la citoyenneté afin qu'ils se voient automatiquement octroyer les mêmes droits politiques que les sionistes. Il est insensé de penser de cette façon, et ceux qui ont applaudi l'idée sont des individus cruels qui le font afin de décourager les Palestiniens de contester les plans d'annexion israéliens.

Ces appels créent également un environnement qui permet aux dirigeants de l'AP de ne pas être décisifs pour contester Israël au sujet de l'annexion et de poursuivre ou non la coordination de la sécurité avec l'entité sioniste. Tel Aviv a confirmé qu'aucun changement fondamental n'a été apporté à ce dernier, malgré l'annonce par le président de l'AP Mahmoud Abbas que son gouvernement a annulé tous les accords avec Israël.

Il est clair que les porte-parole palestiniens qui s'accrochent à cet engagement trompeur avec la question de l'annexion dégradent la conscience collective du peuple en présentant une perception très simpliste qui ignore complètement la réalité.

LIS: L'Arabie saoudite en pourparlers «secrets» avec Israël sur le contrôle d'Al-Aqsa

Bien que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ait déclaré Israel Hayom qu'Israël n'accordera pas aux Palestiniens des zones annexées la citoyenneté israélienne, ceux qui exigent que l'énergie potentielle de l'annexion puisse être utilisée pour de bon, malgré sa faiblesse, continuent de se tromper. Bien que la direction de l'AP n'ait pas adopté publiquement cette position, elle ne la confronte ni n'expose ses objectifs. «Un État» ne sera pas condamné par l'Autorité palestinienne afin qu'elle se dispense de prendre les mesures nécessaires pour faire face à l'annexion.

Les voix palestiniennes appelant à ce que l'annexion soit exploitée comme une poussée vers une solution «à un seul État» insultent le peuple palestinien et sa prise de conscience. Le peuple est pleinement conscient que le gouvernement d'extrême droite de Netanyahu va de l'avant avec son annexion afin de judaïser les terres palestiniennes et de créer plus de faits sur le terrain. Il ne permettra rien qui pourrait menacer le caractère "juif" d'Israël en accordant la citoyenneté israélienne à davantage de Palestiniens; Rappelez-vous que 20% des Israéliens sont déjà des Arabes palestiniens.

Netanyahu a rendu la tâche de ces voix très difficile. Son refus d'accorder la citoyenneté israélienne aux Palestiniens dans les zones à annexer signifie que le processus donnera au régime d'apartheid en Cisjordanie un cadre politique.

Ce qui soulève des doutes sur les raisons pour lesquelles les gens font des revendications «un seul État», en particulier ceux associés à l'Autorité palestinienne et à ses agences de sécurité, c'est le fait que pousser de telles idées est dans le contexte où l'autorité de Ramallah envoie des messages rassurants à l'État d'occupation en ce qui concerne ses véritables motifs. Par exemple, les médias sionistes ont rapporté que des sessions de coopération en matière de sécurité entre les dirigeants de l'AP et Israël sont toujours en cours. En outre, l'Autorité palestinienne souligne qu'elle ne permettra aucune explosion de «violence», ce qui signifie une action de résistance contre l'occupation militaire israélienne. Il est évident que contrecarrer les opérations de résistance nécessite un certain degré de coopération en matière de sécurité avec Israël.

Par conséquent, ces messages trompeurs appellent essentiellement les Palestiniens à se rendre et à accepter l’annexion d’Israël pour permettre aux dirigeants de l’Autorité palestinienne d’éviter une confrontation qui pourrait leur faire payer un lourd tribut. Ils doivent être arrêtés.

LIS: L'ONU met en garde contre un nouveau conflit israélo-palestinien si les plans d'annexion vont de l'avant

Cet article a d'abord été publié en arabe dans le nouveau Khaleej au 1er juin 2020

Les opinions exprimées dans cet article appartiennent à l'auteur et ne reflètent pas nécessairement la politique éditoriale de Middle East Monitor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *