Catégories
Actualité Palestine

Demandez-vous pourquoi vous ne descendez pas pour protester demain

Descendre dans la rue est la seule option qui s'est avérée efficace depuis le 17 octobre 2019. Le simple fait de revenir sur la manière dont les autorités, du président au parlement actuel et au nouveau gouvernement, ont géré chaque problème problématique montre que tout le monde devrait descendez, et ce # KellounYa3neKelloun était et est toujours un slogan de choix!

Si votre mémoire vous a fait défaut, voici quelques rappels:

– Ils ont amené un nouveau gouvernement qui prétend être indépendant, mais nous entendons tous les jours des partis politiques menacer de s'en retirer.
– Le nouveau Premier ministre Hassan Diab affirme avoir atteint 97% de ce qu'il a promis au cours des 100 premiers jours, ce qui est une plus grosse blague que le livre qu'il a publié en tant qu'ancien ministre.
– Le ministre de l'Intérieur établit en quelque sorte un lien entre COVID-19 et Israël, et continue de menacer les manifestants ou ceux impliqués dans des affrontements violents (à l'exception des gardes de Berri bien sûr).
– Le ministre de la Santé pense qu'il est meilleur que nous tous, parlant aux gens et publiant des tweets condescendants alors qu'il ne peut pas porter un masque correctement.
– Le ministre de l'Economie est partout.
– Le ministre des Finances est impuissant, et les négociations avec le FMI en sont une preuve évidente. Il y a une différence de pertes de 66 milliards de dollars entre la Banque centrale et la commission parlementaire.
– Le ministre de la Justice a reporté la signature des nominations judiciaires clés depuis des mois maintenant.
– Le ministre de l'Information veut plus de censure et de contrôle sur les médias.

Dois-je continuer?

Combien de dossiers de corruption ont été avancés depuis octobre dernier? Qu'est-il arrivé aux personnes employées illégalement dans le secteur public? Qu'est-il arrivé aux milliards transférés avant la Révolution? Vers le cas frauduleux du pétrole? Aux pots-de-vin du port de Beyrouth? Ou Enchères douteuses du directeur des douanes? Qu'en est-il des passages illégaux que personne ne veut fermer? La baie de Zaitunay et autres prises de contrôle illégales maritimes? Le scandale des télécoms? Le gaspillage des fonds publics dans les ministères et par la municipalité de Beyrouth?

De tous ces problèmes, le seul sur lequel ils se battent est une loi d'amnistie! Parlez des priorités.

Sur une autre note, et en réponse à ceux qui disent à ceux qui descendent ce qu'ils devraient protester avec ou contre, ce n'est pas votre affaire! Si les gens veulent des élections législatives anticipées, un organe judiciaire indépendant ou ne sont pas satisfaits qu'une autre faction armée dans le pays influence chaque décision prise, alors c'est leur droit de le faire. Si vous n'êtes pas d'accord, n'hésitez pas à protester aussi, personne ne vous arrête.

Descendre demain n'est pas facultatif, tout comme The Revolution n'est plus un point de vue. Il est là pour rester jusqu'à ce qu'un vrai changement se produise, jusqu'à ce que les gouvernements soient renversés, les parlements changés. Rien ne se passe du jour au lendemain, nous savons tous que c'est un petit pas, mais ceux au pouvoir essaieront d'affaiblir et de détruire chaque protestation de toutes les manières possibles. COVID-19 les a beaucoup aidés, maintenant ils vont recourir, comme ils l'ont toujours fait, au sectarisme, à la violence et à la logique "si vous n'êtes pas avec nous, vous servez Israël".

Dans l'ensemble, la révolution n'est pas parfaite, et il y a des remarques valables qui devraient être prises en considération, mais je prendrais celui qui descend depuis des mois pour demander de façon juste et pacifique ses droits les plus fondamentaux sur quiconque au pouvoir en ce moment .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *