Catégories
Actualité Palestine

Les bédouins du Néguev sont une «bombe à retardement» qui devrait être «désamorcée» – Middle East Monitor

Le député israélien d'extrême droite et l'ancien ministre des Transports Bezalel Smotrich a décrit le taux de natalité parmi la communauté bédouine du Néguev comme une "bombe à retardement démographique" qui devrait être "désamorcée", ont rapporté jeudi les médias israéliens.

le Temps d'Israël a rapporté Smotrich déclarant qu'il y a environ 200 000 Bédouins dans le désert du Néguev qui "se doublent tous les 12 ans" en raison de taux de natalité élevés, ajoutant que "c'est quelque chose qui doit être manipulé".

Haaretz rapporte l'avertissant: «C'est une bombe qui doit être manipulée. Si nous ne la désamorçons pas, cela nous fera exploser beaucoup plus fort. »

Il a ajouté: "Plus vous les faites occidentaux, plus le taux de natalité diminuera", déclarant que son objectif était "de maintenir la majorité juive, pas seulement en Israël, mais dans le Néguev."

Le membre du Parti juif Yamina a fait valoir que c'était: «La vision de (David) Ben Gourion, pas de Yamina», se référant au premier Premier ministre israélien.

Le député arabe Ahmed Tibi a répondu à Smotrich dans un tweet écrit en allemand: «Il décrit les colons qui portent des bombes comme des enfants et les enfants bédouins comme une bombe à retardement démographique… Ses propos racistes sont arrivés une semaine seulement après le meurtre d'Eyad Hallaq par l'Israélien la police juste parce qu'il était arabe et palestinien. »

Pendant ce temps, Ayman Odeh, chef du parti Joint List, a écrit sur Twitter: «Smotrich a désespérément besoin d'attention. J'exige qu'ils émettent contre lui une ordonnance d'interdiction pour les stations-service, au cas où il répéterait les erreurs du passé. »

La remarque d'Odeh faisait référence à l'arrestation de Smotrich avant le désengagement de Gaza en 2005 par les services de sécurité du Shin Bet. Smotrich a été jugé soupçonné de projet de bloquer les routes principales et de stocker de l'essence, afin d'endommager les infrastructures dans le but d'empêcher le retrait. Cependant, il a été libéré sans inculpation.

Le député de la Liste commune, Heba Yazbak, a décrit Smotrich comme un «raciste» qui n'a jamais raté une occasion d'inciter à la haine contre les Arabes.

Sur Twitter, elle a écrit: "Ce ne sont pas les taux de natalité qui devraient déranger Smotrich mais plutôt le désir de la société (arabe) de se débarrasser de la politique de suprématie nationale qu'il représente."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *