Catégories
Actualité Palestine

Le Conseil de sécurité de l'ONU discutera du plan d'annexion d'Israël en Cisjordanie

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Maliki. (Photo: fichier)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies doit se réunir le 24 juin au niveau des ministres des Affaires étrangères pour discuter du plan israélien d'annexer de vastes pans de la Cisjordanie occupée, a annoncé hier l'observateur de l'Autorité palestinienne à l'ONU, Riyad Mansour.

Mansour a déclaré à la radio Voice of Palestine que des invitations à la réunion avaient été envoyées aux ministres des Affaires étrangères de nombreux pays, dont les États membres du Mouvement des pays non alignés et la Ligue arabe. Il a ajouté que le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, assisterait très probablement à la réunion.

Le responsable de l'Autorité palestinienne a exprimé l'espoir que le Conseil de sécurité assumera ses responsabilités et demandera au gouvernement israélien de suspendre toutes les activités de colonisation dans le territoire palestinien occupé et d'annuler l'annexion. Toutes les colonies israéliennes sont illégales en vertu du droit international.

Des pourparlers sont en cours, a expliqué Mansour, et des efforts sont faits pour pousser à la formation d'une coalition internationale pour contrecarrer l'annexion de la vallée du Jourdain et des principaux blocs de colonies israéliennes, soutenue par les États-Unis.

Parallèlement, le ministre des Affaires étrangères et des expatriés de l’Autorité palestinienne, Riyad Al-Maliki, a déclaré que les dirigeants avaient travaillé dur au plus haut niveau pour faire entendre des voix internationales et mobiliser une position unifiée pour contrecarrer le plan d’annexion. Les ministres des Affaires étrangères de l'UE rencontreront lundi le secrétaire d'État américain Mike Pompeo afin de discuter de la question, a ajouté Al-Maliki.

Le 24 mai, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a renouvelé son engagement d'annexer une partie de la Cisjordanie palestinienne occupée en juillet.

Les Palestiniens ont exprimé leur indignation, appelant la communauté internationale à bloquer la démarche israélienne qui, si elle était mise en œuvre, serait considérée comme le dernier clou du cercueil de la solution à deux États.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé le 19 mai que l'Autorité palestinienne annulait tous les accords avec Israël et les États-Unis, en réponse directe aux plans d'annexion d'Israël.

(Palestine Chronicle, MEMO, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *