Catégories
Actualité Palestine

Le Conseil œcuménique des Églises appelle à des sanctions de l'UE contre Israël – Middle East Monitor

Israël devrait être puni de sanctions à l'échelle de l'UE s'il poursuit son annexion prévue de nouveaux territoires palestiniens, a déclaré le Conseil œcuménique des Églises dans une lettre aux ministres des Affaires étrangères du bloc de 27 pays.

"L'UE doit sûrement suspendre l'accord d'association UE-Israël", a déclaré l'organisme cadre en référence au contrat de 1995. L'accord, qui a fait du principal partenaire commercial de l'UE Israël, est devenu une pomme de discorde majeure depuis l'attaque de Gaza en 2009, au cours de laquelle l'armée israélienne a tué au moins 1 383 Palestiniens, dont 333 enfants.

Exhortant l'UE à ne pas faire d'exceptions pour Israël, le Conseil a déclaré que l'organisme devrait appliquer des sanctions contre Israël "au moins proportionnelles à celles adoptées par l'UE en réponse à l'annexion de la Crimée par la Russie".

Dans sa réponse à l'annexion de la Crimée par Moscou en 2014, l'UE a mis sur liste noire des centaines d'individus et d'entreprises russes, les soumettant à des interdictions d'entrée et au gel des propriétés de l'UE. Les critiques soulignent souvent cette disparité pour affirmer que le bloc n'est pas disposé à faire respecter ses propres lois en ce qui concerne Israël.

LIRE: L'UE "pourrait imposer des sanctions" sur le plan d'annexion d'Israël

"L'annexion unilatérale d'un nombre encore plus grand du territoire qui reste aux Palestiniens ne peut pas conduire à la justice ou à la paix, mais seulement à une plus grande injustice", a écrit le corps, qui a été créé en 1948 avec 350 églises membres et 500 000 fidèles.

Dans une colonne condamnant la lettre, le grand rabbin néerlandais Binyomin Jacobs a comparé l'appel à des sanctions contre Israël à des siècles d'hostilité chrétienne envers les Juifs. "Compte tenu de l'histoire, dans laquelle les églises ont continuellement instruit les Juifs sur ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire, il appartiendrait à ces mêmes églises d'adopter la prudence et l'humilité envers Israël", aurait-il déclaré Temps d'Israël.

Le conseil des églises rejoint un réseau de groupes européens qui ont également appelé l'UE à imposer des sanctions à Israël. Dans une lettre adressée au haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères, Josep Borrell, de la Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine (ECCP), a exprimé ses préoccupations concernant l'annexion prévue par Israël de la Cisjordanie, déclarant que cela faisait partie du nettoyage ethnique en cours, l'apartheid. et la colonisation.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré à plusieurs reprises au cours des dernières semaines qu'Israël annexerait environ 30% de la Cisjordanie occupée avec des mesures entrant en vigueur le 1er juillet.

En réponse à son annonce, l'Autorité palestinienne a déclaré qu'elle n'était plus liée par tous les accords avec Israël, y compris ceux relatifs à la sécurité.

LIRE: Un militant sud-africain prévient qu'Israël sera un «État d'apartheid» si l'annexion se poursuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *