Catégories
Actualité Palestine

Un dissident saoudien averti par le Canada qu'il est une «cible potentielle» pour le royaume du Golfe

Un militant saoudien en exil a déclaré dimanche qu'il avait reçu un avertissement de la police canadienne qu'il était une cible potentielle des autorités du royaume et qu'il devait prendre des précautions pour se protéger.

Omar Abdulaziz, 29 ans, a déclaré au journal britannique The Guardian que s'il était au courant de menaces similaires dans le passé, c'est la première fois qu'il recevait un message de la police canadienne contenant «des informations crédibles sur un éventuel plan pour lui faire du mal».

Abdulaziz était en contact avec Jamal Khashoggi peu de temps avant que l'éminent journaliste saoudien, chroniqueur pour Middle East Eye, ne soit brutalement assassiné à l'intérieur du consulat saoudien à Istanbul en octobre 2018.

EXCLUSIF: des dissidents saoudiens aux États-Unis avertis par le FBI après le meurtre de Khashoggi

Lire la suite "

En décembre 2018, Abdulaziz a déclaré à MEE qu'il était peut-être proche du sort de Khashoggi plusieurs mois avant la mort du journaliste, lorsque deux agents du gouvernement saoudien sont venus à Montréal, la ville canadienne, Abdulaziz a appelé chez lui pendant près d'une décennie, pour le convaincre de retourner au Royaume.

«(Les autorités canadiennes) ont reçu des informations concernant ma situation selon lesquelles je pourrais être une cible potentielle», a déclaré Abdulaziz au Guardian.

"MBS (prince héritier saoudien Mohammed bin Salman) et son groupe ou – je ne sais pas – son équipe, ils veulent me faire du mal. Ils veulent faire quelque chose, mais je ne sais pas si c'est un assassinat, un enlèvement, je ne sais pas – mais quelque chose ne va pas avec certitude. "

Un avocat d'Abdulaziz a déclaré au journal que le nouvel avertissement était "formel et transmis avec un sens clair de l'urgence et des conseils pour prendre des précautions".

Téléphone piraté

Abdulaziz a obtenu l'asile au Canada en 2014 et a depuis tweeté et publié des vidéos critiquant les politiques de la famille dirigeante et du prince héritier, en particulier la répression de ses opposants qui a commencé en 2017.

Il a également parlé publiquement de l'utilisation par l'Arabie saoudite des trolls Internet sur Twitter et de sa propre lutte contre eux.

Un dissident saoudien promet de "continuer à se battre" après une année d'intimidation, d'arrestations et de meurtres

Lire la suite "

Abdulaziz était l'un des nombreux dissidents saoudiens dont les téléphones ont été piratés en 2018 par un réseau qui serait lié au gouvernement saoudien.

Le logiciel espion, appelé Pegasus, a été développé par la société de cybersécurité israélienne NSO Group et utilisé par l'Arabie saoudite pour cibler des dissidents et des détracteurs éminents du prince héritier en particulier.

Plusieurs membres de la famille d'Abdulaziz ont été arrêtés en Arabie saoudite à la suite d'une tentative de piratage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *