Catégories
Actualité Palestine

Des responsables américains quittent Israël sans accord sur la date d'annexion

Représentant spécial américain pour le Moyen-Orient, Avi Berkowitz (L), avec l'ambassadeur américain en Israël, David Friedman. (Photo: via Twitter)

Une équipe de responsables américains a quitté Israël sans parvenir à un accord sur le moment où l'annexion prévue de la Cisjordanie occupée aura lieu, a rapporté hier Al-Watan Voice.

Dirigée par le Représentant spécial des États-Unis pour le Moyen-Orient, Avi Berkowitz, l'équipe a rencontré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi et le Premier ministre suppléant et ministre de la Défense Benny Gantz afin de parvenir à une position commune sur le plan d'annexion.

Netanyahu a déclaré que les discussions de son gouvernement avec les États-Unis sur l’annexion se poursuivraient "dans les prochains jours".

L'annexion israélienne devait commencer hier selon un délai fixé par Netanyahu. S'adressant à la radio de l'armée, cependant, le ministre de la Coopération régionale du pays, Ofir Akunis, a déclaré que l'annexion "aura certainement lieu en juillet", mais elle doit être réalisée en partenariat avec les États-Unis, ajoutant que "ne se produira qu'après une déclaration de (président américain Donald ) Trump ».

Les Palestiniens pensent que le plan israélien verra l’État d’occupation saisir illégalement 30% de la Cisjordanie. Ils ont dit qu'ils n'étaient plus liés par les traités conclus avec Israël si l'annexion se poursuivait.

Au cours des derniers mois, Netanyahu a promis à plusieurs reprises d'annexer des parties des territoires palestiniens. Cela comprend de vastes étendues de la Cisjordanie déjà occupée et des parties de la vallée stratégique du Jourdain.

L'idée a commencé à prendre forme de manière tangible après l'annonce par l'administration Trump du soi-disant accord du siècle le 28 janvier, qui permet à Israël de saisir des parties des territoires palestiniens occupés, et accorde aux Palestiniens un «  État '' sur les disjoints parties de ce qui reste de la Cisjordanie.

(Palestine Chronicle, MEMO, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *