Catégories
Actualité Palestine

Plans d'annexion d'Israël: le Fatah et le Hamas font front commun lors d'une rare conférence conjointe

Une vidéoconférence conjointe entre les deux plus grandes factions politiques palestiniennes du Fatah et du Hamas, tenue jeudi pour montrer l'unité palestinienne contre le plan d'annexion d'Israël de parties de la Cisjordanie occupée, a marqué un événement public rare entre les deux groupes rivaux.

Jibril al-Rajoub, chef du comité central du Fatah, et Saleh al-Arouri, chef adjoint du bureau politique du Hamas, ont pris la parole lors d'une conférence diffusée sur Palestine TV.

Arouri a décrit la conférence comme un «geste vers l'unité».

"Si l'occupation (israélienne) a réussi à passer l'annexion d'une partie de la Cisjordanie, cela signifie qu'une série d'annexions se poursuivra", a-t-il déclaré.

Rajoub a confirmé que le Fatah, le parti au pouvoir de l'Autorité palestinienne (AP) basée en Cisjordanie, travaillait aux côtés du Hamas, le parti au pouvoir de facto dans la bande de Gaza assiégée, pour s'attaquer au prétendu "accord du siècle" du président américain Donald Trump. », Largement considéré par les Palestiniens comme ayant ouvert la voie à Israël pour faire avancer ses plans d'annexion qui devaient initialement être dévoilés mercredi.

"Nous sommes à 100% en harmonie avec le Hamas pour faire face au défi qui menace notre cause", a déclaré Rajoub. «Aujourd'hui, nous sortons d'une seule voix et d'un seul drapeau, et nous travaillons à la construction d'une vision stratégique pour relever les défis et diriger le public avec la participation de toutes les factions.»

Après la victoire du Hamas aux élections législatives de 2006, le Fatah et le Hamas se sont affrontés dans un bref conflit armé au cours duquel l'Autorité palestinienne a été effectivement chassée du pouvoir dans la bande de Gaza.

Depuis lors, l'Autorité palestinienne et le Hamas n'ont pas réussi à résoudre leur acrimonieuse lutte pour le pouvoir, de nombreuses tentatives pour former un gouvernement d'unité s'effondrant, laissant effectivement Gaza sous le contrôle d'une administration dirigée par le Hamas distincte de l'Autorité palestinienne opérant en Cisjordanie occupée.

La dernière fois que le Fatah et le Hamas se sont réunis lors d'une grande conférence de presse, c'était en octobre 2017, lorsqu'ils ont signé un accord d'unité au Caire qui, selon eux, mettrait fin à la rupture de plus d'une décennie entre les deux parties.

L'accord n'a pas été mis en œuvre et les relations entre les deux mouvements se sont à nouveau détériorées

Arouri a déclaré que le Fatah et le Hamas devaient geler tous les désaccords afin de parvenir à un accord stratégique pour "faire face au danger auquel la cause palestinienne est confrontée".

"Nous et le Fatah n'avons jamais été en désaccord pour faire face à l'occupation et à ses plans … Nous devons prendre une position vraie et honnête pour faire face à ce projet et le faire échouer", a déclaré Arouri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *