Catégories
Actualité Palestine

Lavrov appelle à un soutien arabe: la Russie et la Turquie déclarent leur soutien à l'unité Fatah-Hamas

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. (Photo: fichier)

Par Palestine Chronicle Staff

Dans deux déclarations distinctes, de hauts responsables russes et turcs ont déclaré que leur pays soutenait l'unité entre les factions palestiniennes du Fatah et du Hamas.

Vendredi, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a salué une journée de conférence de presse conjointe qui a réuni des représentants du Fatah et du Hamas dans un engagement unifié pour l'unité contre les plans d'Israël d'annexer illégalement un tiers de la Cisjordanie.

"Nous avons noté avec satisfaction la conférence de presse conjointe tenue hier par des représentants du Fatah et du Hamas au cours de laquelle une décision a été annoncée de défendre conjointement les intérêts du gouvernement palestinien sur la base de la plate-forme de l'Organisation de libération de la Palestine", a déclaré Lavrov.

Lavrov, qui a tenté de forger l'unité entre les factions rivales lors d'une conférence à Moscou en 2019, a déclaré que la «restauration de l'unité palestinienne (est) l'une des questions clés qui doivent être résolues».

Le plus haut diplomate russe a appelé «tous les représentants arabes à soutenir activement cette tendance».

Dans une déclaration écrite mise à la disposition des médias jeudi, la Turquie a adopté une position similaire.

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, a écrit le 2 juillet que "nous soutenons pleinement la décision des partis politiques palestiniens de s'unir contre le plan illégal d'annexion d'Israël".

L'annexion par Israël de parties de la Cisjordanie et de la vallée du Jourdain devait avoir lieu le 1er juillet, date limite que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est imposée. Cependant, cette décision a été bloquée, probablement en raison de la pression internationale qui s'est développée au cours des semaines précédentes.

"Le monde doit rejeter les nouvelles politiques d’occupation et d’accaparement des terres d’Israël et soutenir le peuple palestinien", a déclaré Kalin.

Jeudi, le Hamas et le Fatah ont convenu de s'unir pour faire face à l'annexion prévue par Israël de la Cisjordanie occupée.

Saleh al – Arouri, chef adjoint du bureau politique du Hamas, et le général de division Jibril Rajoub, secrétaire du Comité central du Fatah, ont pris part aux pourparlers, le responsable du Fatah affirmant que la réaction à la décision d'annexion a montré un consensus populaire pour contrer le plan, ajoutant unité «nous inspirera à construire une vision stratégique, à diriger la rue».

"Nous voulons ouvrir une nouvelle page avec le Hamas et introduire un nouveau modèle pour notre peuple et nos familles, d'autant plus que la position régionale n'a pas du tout traité le projet d'annexion", a déclaré al-Arouri.

D'autre part, Rajoub a appelé «le monde arabe et islamique à respecter les décisions des (précédents) sommets arabes concernant la normalisation (avec Israël) et à ne pas établir de relations avec l'occupation, car il y a ceux qui veulent nous utiliser comme pont pour avoir des liens avec Israël, en secret ou en public. "

Rajoub faisait probablement référence aux efforts de normalisation en cours entre plusieurs pays arabes du Golfe et Israël, qui se déroulent malgré le refus d'Israël d'arrêter la construction illégale de colonies juives et le siège continu de la bande de Gaza.

Pour sa part, Al-Arouri a déclaré que "toutes les questions litigieuses seront gelées, et nous le surmonterons dans l'intérêt d'un accord stratégique et substantiel pour résister à l'occupation".

(The Palestine Chronicle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *