Catégories
Actualité Palestine

L'Italie annonce qu'elle pourrait transférer des migrants secourus lundi

L'Italie procède à des tests sur 180 migrants secourus en Méditerranée en vue de leur transfert vers un navire de quarantaine en Sicile, a indiqué samedi une source du ministère de l'Intérieur.

Les migrants sont à bord du navire Ocean Viking exploité par SOS Méditerranée depuis plus d'une semaine, des combats et des tentatives de suicide à bord ayant incité l'organisme de bienfaisance à déclarer l'état d'urgence vendredi.

Une équipe médicale envoyée par les autorités de Pozzallo, en Sicile, "a constaté l'absence de problèmes de santé particuliers et a également signalé que certaines tensions qui avaient été enregistrées sur le navire étaient en train d'être surmontées", a indiqué la source du ministère.

L'équipe médicale teste les migrants pour le nouveau coronavirus, après quoi ils seront transférés vers un navire de quarantaine actuellement à Porto Empedocle, également en Sicile.

Malte forcée de laisser les migrants détenus à terre après la révolte

Lire la suite "

"La situation est soigneusement surveillée en vue du transbordement de migrants, prévu pour le lundi 6 juillet, sur le navire Moby Zaza", a indiqué la source.

MEE a signalé que l'Afrique du Nord est l'une des principales routes migratoires mondiales. Les Africains du Nord et subsahariens ont utilisé le littoral pour tenter d'atteindre l'Europe, souvent avec des résultats dévastateurs. Selon l’Organisation internationale des Nations Unies pour les migrations, plus de 18 000 personnes se sont noyées ou ont disparu en mer Méditerranée alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe depuis 2014.

L'Ocean Viking, qui était dans les limbes dans le sud méditerranéen de la Sicile, attend la permission de l'Italie ou de Malte pour décharger les migrants dans un port sûr.

Les tensions ont augmenté au cours de la semaine dernière, comme en témoigne un journaliste de l'AFP à bord du bateau, alors que les migrants sont devenus de plus en plus désespérés d'atteindre la terre. D'autres sont devenus désemparés de ne pas pouvoir téléphoner à leur famille pour leur faire savoir qu'ils étaient en sécurité.

SOS Mediteranee a déclaré samedi dans un communiqué que "la seule assistance proposée a été la visite d'un médecin et d'un médiateur culturel qui s'est entretenu avec les survivants mais n'est pas en mesure de présenter une solution pour leur débarquement".

Les migrants, qui comprennent des Pakistanais, des Nord-Africains, des Érythréens, des Nigérians et d'autres, ont été ramassés après avoir fui la Libye lors de quatre sauvetages séparés par l'Ocean Viking les 25 et 30 juin.

Les migrants comprennent 25 mineurs, dont la plupart ne sont pas accompagnés d'adultes, et deux femmes, dont une enceinte.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations, plus de 100 000 migrants ont tenté de traverser la Méditerranée l'année dernière et plus de 1 200 sont morts.

L'arrivée de l'été et des conditions plus favorables en mer peuvent conduire à une multiplication des tentatives de traversée de la Méditerranée dans l'espoir d'arriver en Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *