Catégories
Actualité Palestine

L'interdiction du football européen détenue par les Émirats arabes unis à Manchester City est annulée

L’interdiction de deux ans du football européen à Manchester City a été annulée lundi par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le club appartenant à Abu Dhabi a initialement reçu une amende de 30 millions d'euros et a été banni des compétitions de clubs européens pendant deux ans après que l'Uefa, l'instance dirigeante du football européen, a statué que City avait commis de «  graves infractions '' à sa réglementation Financial Fair Play (FFP).

L'organisme de contrôle financier des clubs de l'Uefa (CFCB) a jugé en février que Manchester City avait surévalué les revenus de parrainage dans les comptes qui lui avaient été soumis entre 2012 et 2016, et que le club n'avait pas coopéré à son enquête.

La sonde a été déclenchée après que des documents divulgués publiés par le magazine allemand Der Spiegel aient suggéré que le propriétaire de la ville, Sheikh Mansour bin Zayed al-Nahyan – un membre senior de la famille royale au pouvoir à Abu Dhabi – finançait principalement le parrainage annuel du club de 67,5 millions de livres sterling (85 millions de dollars). en 2015-2016.

Un e-mail divulgué a suggéré que seulement 8 millions de livres sterling du parrainage du club pour cette saison avaient été financés directement par Etihad, le sponsor principal de la ville, les 59,5 millions de livres restantes provenant du groupe Abu Dhabi United de Mansour.

Le TAS a levé l'interdiction et réduit l'amende de 30 millions d'euros à 10 millions d'euros après avoir constaté que "la plupart des infractions présumées signalées n'étaient pas établies ou prescrites".

"Les accusations relatives à toute dissimulation malhonnête de fonds propres étant clairement des violations plus importantes que d'entraver les enquêtes de la CFCB, il n'était pas approprié d'imposer une interdiction de participer aux compétitions de clubs de l'UEFA pour le fait que Manchester City n'a pas coopéré avec les seules enquêtes de la CFCB, "Le TAS a déclaré lundi dans un communiqué.

L'Uefa a reconnu la décision, déclarant que la réglementation FFP avait «joué un rôle important dans la protection des clubs et les aidait à devenir financièrement viables et que l'Uefa et l'ECA (European Club Association) restaient attachées à ses principes».

Pendant ce temps, Manchester City a salué la décision dans un communiqué publié sur le site Internet du club.

"Alors que Manchester City et ses conseillers juridiques n'ont pas encore revu la décision complète du tribunal arbitral du sport, le club se félicite des implications de la décision d'aujourd'hui en tant que validation de la position du club et de l'ensemble des preuves qu'il a pu présenter, " Ça disait.

Cheikh Mansour, vice-Premier ministre des Emirats arabes unis et demi-frère du président des Emirats arabes unis Khalifa bin Zayed al-Nahyan, a acquis Manchester City en septembre 2008 pour 150 millions de livres sterling.

Le club est présidé par l'homme d'affaires émirati Khaldoon al-Mubarak, qui est également le PDG du fonds souverain d'Abu Dhabi Mubadala Investment Company.

Depuis la prise de contrôle, Manchester City a remporté quatre titres de Premier League, cinq Coupes de Ligue et deux Coupes FA.

Cependant, ils n’ont pas encore réussi à remporter le premier prix du football européen, la Ligue des champions de l’UEFA. City espère toujours remporter la première compétition de clubs européens cette saison et disputera le match retour de ses 16 derniers matches avec le Real Madrid le 7 août. City a remporté le match aller à Madrid en février 2-1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *