Catégories
Actualité Palestine

«Procédure étrange»: Ahmed Dawabsheh, enfant survivant de l'attaque criminelle de la Douma convoqué par un tribunal israélien

Ahmed Dawabsheh est le seul survivant de l'incendie criminel perpétré par des colons juifs dans le village de Douma. (Photo: via les médias sociaux)

Par Palestine Chronicle Staff

Ahmed Dawabsheh, l'enfant palestinien survivant d'un incendie criminel perpétré par un extrémiste juif israélien qui a tué ses deux parents et son frère de 18 mois, Ali, a été convoqué lundi devant un tribunal israélien, a déclaré l'avocat de la famille.

Le tueur israélien Amiram Ben-Uliel a été reconnu coupable en mai de trois chefs d'accusation de meurtre et d'être condamné pour avoir tué les parents et le petit frère du garçon palestinien dans l'incendie déclenché par un cocktail Molotov lancé dans la maison avant l'aube », a rapporté le quotidien israélien Haaretz.

Outre Ahmed, 10 ans, le grand-père de Dawabsheh, Hussein et son oncle Nasr auraient également été convoqués pour témoigner.

Au départ, Ben-Uliel devait être condamné dimanche. Cependant, quelques jours avant le prononcé de la peine, la police israélienne a informé l’avocat de Dawabsheh, Omar Hamaisim, que la séance avait été reportée.

"J'ai été surpris de leur dire que ces personnes n'étaient pas répertoriées dans ce cas", a déclaré Hamaisi. "Le seul témoin était Hussein (le père de Riham), qui a identifié les corps. Au-delà de cela, il n'a rien vu. »

L’avocat a ajouté que l’enfant palestinien avait été appelé à témoigner dans le cabinet du juge et non devant des avocats. Seules deux autres personnes seront autorisées à le rejoindre, un traducteur et toute autre personne de son choix, à l'exception de son grand-père.

«C'est une procédure étrange. Cela signifie qu'ils veulent interroger l'enfant. Il avait cinq ans au moment de l'incident, je ne sais pas ce que le tribunal attend de lui dans ces circonstances », a déclaré Hamaisi.

Hamaisi a ajouté: «Le bien-être de l'enfant est la considération primordiale, nous avons donc renoncé à son témoignage à un stade (antérieur), et il n'a pas raconté à quoi ressemble sa vie. Nous sommes surpris que le tribunal le convoque maintenant pour témoigner, même s'il ne fait pas partie de cette affaire. "

(The Palestine Chronicle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *