Catégories
Actualité Palestine

Rassemblement des Gazaouis pour la libération d'un prisonnier palestinien atteint de cancer et COVID-19

Les artistes palestiniens de Gaza manifestent leur solidarité avec les prisonniers palestiniens qui ont contracté le coronavirus à l'intérieur des prisons israéliennes (Photo: Fawzi Mahmoud, The Palestine Chronicle)

Par Palestine Chronicle Staff

Des dizaines de Palestiniens ont manifesté lundi devant le siège de Gaza du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), appelant à la libération d'un prisonnier palestinien en Israël, qui a été testé positif à la maladie COVID-19.

Kamal Abu Waer, 46 ans, est un patient atteint de cancer qui a été testé positif pour le coronavirus le vendredi 10 juillet.

Les manifestants, qui portaient des drapeaux palestiniens et des affiches d'Abu Waer, ont appelé la Croix-Rouge et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à intervenir au nom du prisonnier en phase terminale.

Selon un communiqué publié par les organisateurs de la manifestation, Israël continue de détenir 700 prisonniers palestiniens malades, dont 300 souffrent de maladies chroniques et ont un besoin urgent de soins de santé.

"Le voyage des souffrances des prisonniers palestiniens est perpétuel", a déclaré Ramzy Baroud, journaliste palestinien et auteur d'un livre récent sur les prisonniers palestiniens, a déclaré. «Non seulement Israël viole le droit international dans sa façon de détenir, de torturer et de juger les militants palestiniens devant les tribunaux militaires, mais il leur refuse également des soins médicaux appropriés.»

«Le 6 juillet, Saadi Al-Gharably, 75 ans est mort dans une prison israélienne à la suite de négligence médicale, une histoire qui devient récurrente », a ajouté Baroud, exhortant les groupes de défense des droits humains et les organisations de la société civile à« faire des prisonniers palestiniens une priorité absolue alors que des milliers de personnes continuent de languir dans les prisons israéliennes sans le degré minimal de justice requis ou le respect des garanties d'une procédure régulière ou du droit international. »

La manifestation contre Gaza a été organisée par la Commission des prisonniers des Forces nationales et islamiques, une organisation non gouvernementale basée dans la bande de Gaza assiégée.

(The Palestine Chronicle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *