Catégories
Actualité Palestine

L'Arabie saoudite annule définitivement la licence de beIN Sports au Qatar

16 juil.2020

L'Arabie saoudite a définitivement annulé la licence de la chaîne sportive qatari beIN sports mardi. Le réseau populaire est officiellement bloqué en Arabie saoudite depuis le accrochage diplomatique de 2017 entre les deux pays.

Les autorités saoudiennes ont déclaré que beIN sports s'était engagé dans des «pratiques monopolistiques» en obligeant les clients à acheter du contenu non sportif dans des offres groupées lors du tournoi de football de la Ligue des champions 2016. BeIN sports avait des droits de diffusion exclusifs sur l'événement européen populaire et exigeait les achats pour regarder les jeux, selon le média saoudien Al Arabiya.

La chaîne a rejeté la conclusion de l'Arabie saoudite.

"Cette décision a été prise à la suite de procédures judiciaires factices qui ont violé à plusieurs reprises les droits de BeIN en toute justice et la décision elle-même est non seulement contraire au droit international mais aussi aux principes les plus fondamentaux du droit de la concurrence", a déclaré beIN Media Group, propriétaire de beIN. Sports, dans un déclaration publiée par l'agence de presse publique du Qatar.

Le groupe a qualifié son emballage de contenu de «standard» sa déclaration, que Qatar News Agency a publié dans une série de tweets.

BeIN sports est une entreprise privée basée au Qatar, la capitale Doha. Il s'agit d'un important diffuseur de sports au Moyen-Orient, dont le football. Le réseau présente également des événements sportifs américains tels que le football de la NFL et le basket-ball NBA.

L'annulation est le dernier développement de la querelle en cours entre le Qatar et l'Arabie saoudite dans le Golfe. Mardi également, la Cour internationale de Justice des Nations Unies a statué en faveur du Qatar dans un différend résultant du blocus aérien imposé au Qatar par l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Émirats arabes unis et l'Égypte après le début de la crise diplomatique.

L'Arabie saoudite, l'Égypte, les Émirats et Bahreïn ont tous rompu leurs liens avec le Qatar en 2017, alléguant que le Qatar soutenait le terrorisme. Le différend est lié au soutien du Qatar à l’organisation des Frères musulmans, qui s’oppose aux gouvernements saoudien et égyptien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *