Catégories
Actualité Palestine

L'UE, le Danemark et l'AP construiront 16 projets, y compris des écoles dans la zone C – Middle East Monitor

L'UE entamera un accord de construction de 5,8 millions d'euros (6,63 millions de dollars) avec l'Autorité palestinienne dans la «zone C» de la Cisjordanie occupée, selon un communiqué du bureau du représentant de l'UE en Cisjordanie et à Gaza.

Ce paquet est le cinquième du genre et financera 16 projets d'infrastructures sociales et publiques, dont bénéficieront plus de 24 000 Palestiniens vivant dans la zone C.

Ces projets comprennent des écoles, des bâtiments polyvalents, des réseaux de distribution d'eau, des réservoirs d'eau et la réhabilitation des réseaux électriques.

La zone C, qui représente 76% de la Cisjordanie occupée, est constituée de terres palestiniennes qui, du fait des accords d'Oslo, relèvent de la sécurité et du contrôle administratif d'Israël.

Un régime de planification restrictif appliqué par les autorités d'occupation fait qu'il est presque impossible pour les Palestiniens d'obtenir des permis de construire dans la zone C, ce qui empêche le développement de logements, d'infrastructures et de moyens de subsistance adéquats, forçant les Palestiniens à construire des maisons et d'autres infrastructures essentielles sans autorisation et à vivre sous la menace constante de démolition.

LIRE: Israël inflige une amende de 30 000 $ à un Palestinien après avoir démoli sa maison à Jérusalem-Est

Selon B’Tselem, Israël a démoli au moins 1 342 unités résidentielles palestiniennes en Cisjordanie entre 2006 et 30 juin 2018, déplaçant 6 024 personnes, dont au moins 3 040 enfants.

«L'UE considère la zone C comme partie intégrante des territoires palestiniens occupés. Cette position est exprimée depuis de nombreuses années et se traduit par des projets comme celui que nous lançons aujourd'hui. C'est le droit fondamental de chaque Palestinien dans les territoires palestiniens occupés d'avoir accès aux services sociaux et aux infrastructures économiques comme l'eau, l'électricité, les routes, les écoles et les cliniques », a déclaré Sven Kuhn von Burgsdorff lors d'une cérémonie organisée pour signer l'accord à Ramallah. .

En outre, la représentante du Danemark, Nathalia Feinberg, a déclaré: «Le soutien du gouvernement danois est acheminé via le programme de développement de la zone C de l'Union européenne en Cisjordanie. L'UE et les États membres de l'UE soutiennent les interventions de développement dans la zone C lancées et promues par le ministère palestinien des collectivités locales conformément à l'engagement de l'UE à parvenir à la solution à deux États. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *