Catégories
Actualité Palestine

Une Allemande enlevée à Bagdad libérée lors d'une opération irakienne

24 juil.2020

Une femme allemande kidnappée à Bagdad cette semaine a été libérée par les forces de sécurité irakiennes, ont annoncé aujourd'hui des responsables allemands et irakiens.

Hella Mewis a été enlevée devant son bureau collectif d'art dans le centre de Bagdad vers 20 heures. Lundi. Un porte-parole des forces armées irakiennes, Brig. Le général Yahia Rasool, a annoncé sa libération le Twitter aujourd'hui, mais n'a fourni aucun autre détail.

Ali al-Bayati, membre de la commission semi-officielle irakienne des droits de l'homme, a déclaré à Al-Monitor que les auteurs avaient été arrêtés ce matin à la suite d'une opération menée par la cellule de renseignement irakienne des Falcons et la force tactique de l'agence de renseignement du ministère de l'Intérieur.

Un responsable de la sécurité anonyme a déclaré à l'Associated Press que Mewis avait été retrouvé les yeux bandés.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a déclaré que les services de renseignement d'élite des Falcons et la police fédérale avaient mené un raid dans la région d'al-Rusafa de Bagdad pour libérer Mewis «72 heures après leur enlèvement». Le ministre de l'Intérieur, Othman al-Ghanemi, a ensuite remis Mewis à l'ambassade d'Allemagne à Bagdad.

Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'enlèvement et les responsables n'ont fait aucun commentaire.

Lundi soir, Mewis «faisait du vélo lorsque deux voitures, dont une camionnette blanche utilisée par certaines forces de sécurité, ont été vues en train de l'enlever», a déclaré une source de sécurité à l'Agence France-Presse. L'artiste berlinois vivait à Bagdad depuis 2015 et travaillait pour le collectif Bait Tarkib, qui soutient le travail d'artistes irakiens émergents.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a remercié aujourd'hui les autorités irakiennes pour leur «large soutien», ajoutant qu'elles «avaient apporté une contribution décisive à la bonne fin de cette affaire».

«Je suis très soulagé que le citoyen allemand enlevé à Bagdad lundi soit à nouveau libre ce matin», a déclaré Maas dans un communiqué.

Son enlèvement est intervenu deux semaines après que le principal chercheur irakien Hisham al-Hashimi a été tué devant son domicile à Bagdad lors d'une attaque que le Premier ministre irakien Mustafa al-Kadhimi a imputé à des groupes armés «en dehors de la loi».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *