Catégories
Actualité Palestine

La Banque mondiale accorde 30 millions de dollars aux Palestiniens économiquement touchés par le coronavirus

Les travailleurs palestiniens de la bande de Gaza assiégée fabriquent des masques de protection et des combinaisons médicales préventives dans une usine locale. (Photo: Fawzi Mahmoud, The Palestine Chronicle)

La Banque mondiale accordera une subvention de 30 millions de dollars pour aider les Palestiniens vulnérables en Cisjordanie qui ont été économiquement touchés par la crise des coronavirus, a rapporté l'agence de presse Wafa.

Les fonds soutiendront la création d'emplois et d'autres projets de bien-être visant à aider la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, car l'économie des deux territoires a été paralysée par la pandémie de coronavirus.

En avril, les pertes économiques de la bande de Gaza assiégée étaient estimées à 200 millions de dollars en raison du siège israélien et du coronavirus.

«La pandémie de COVID-19 constitue un défi sans précédent avec des conséquences socio-économiques très graves dans une économie palestinienne déjà en difficulté», a déclaré Kanthan Shankar, directeur national de la Banque mondiale pour la Cisjordanie et Gaza.

Shankar a déclaré que la pandémie mondiale posait «un défi sans précédent avec de graves implications pour l'économie palestinienne déjà en difficulté».

Dans l'ensemble, l'économie palestinienne devrait reculer entre 7,6 et 11%, a déclaré l'organisme mondial, une grave récession après avoir connu une croissance de 1% en 2019.

«La lutte contre la pauvreté et le chômage est une priorité absolue pour la Banque mondiale», a ajouté Kanthan.

«Cette subvention vise à atténuer l’impact de la pandémie sur les ménages palestiniens en créant des alternatives d’emploi.»

Plus d'un quart des Palestiniens vivaient dans la pauvreté avant le virus. La Banque mondiale affirme que ce chiffre est probablement passé à 30% en Cisjordanie occupée et à 64% dans la bande de Gaza.

Gaza, avec une population de 2 millions d'habitants, est sous un siège israélien hermétique depuis 2006, lorsque le groupe palestinien Hamas a remporté les élections législatives démocratiques en Palestine occupée. Depuis lors, Israël a mené de nombreuses campagnes de bombardements et plusieurs guerres majeures, qui ont entraîné la mort de milliers de personnes.

520 nouveaux cas ont été confirmés mercredi en Cisjordanie, portant le total en Palestine à 14 458 cas, 11 209 en Cisjordanie, 75 dans la bande de Gaza et 3 174 à Jérusalem-Est.

(Palestine Chronicle, MEMO, Réseaux sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *