Catégories
Actualité Palestine

Le Luton Town FC répond à l'appel du BDS et abandonne le parrainage de Puma

Les militants des médias sociaux ont célébré la décision du Luton Town FC comme une victoire du BDS. (Photo: Twitter, avec la permission de PalSunBird)

Par le personnel de Palestine Chronicle

Luton Town FC, une équipe de championnat de la Ligue anglaise de football, a décidé d'abandonner Puma en tant que fournisseur de kits de première équipe, passant à la marque UMBRO pour la saison 2020/21 à venir, a rapporté mercredi Palestine News Network PNN.

La nouvelle a été saluée comme une nouvelle victoire du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), qui a lancé une campagne mondiale sous le hashtag #BoycottPuma.

Puma est le sponsor de l'association israélienne de football, qui comprend des équipes basées dans les colonies illégales exclusivement juives dans les territoires palestiniens occupés.

La Campagne de solidarité avec la Palestine (PSC), ainsi que d'autres organisations de défense des droits et militants, ont appelé le Luton Town FC à abandonner le parrainage Puma.

«Plus de 5 000 e-mails ont été envoyés à la direction de Luton pour les inviter à mettre fin à l’accord sur le kit, et la branche locale de Luton PSC s’est engagée avec le club en leur demandant directement de mettre fin à leur relation avec Puma», a rapporté PNN.

Dès que le club a publié son nouveau kit de première équipe sans le logo Puma, les médias sociaux se sont efforcés de féliciter l'équipe pour avoir pris cette décision.

«Merci @LutonTown d'avoir pris position contre le racisme et d'avoir donné la botte à @PUMA», a tweeté le groupe Luton PSC.

«#PumaFam soutient la ségrégation raciale en parrainant #ApartheidIsrael», a ajouté le groupe.

«Nous nous félicitons du nouvel accord avec @umbro. #BoycottPuma. #Palestine libre."

Dans un communiqué, le porte-parole du Luton PSC, Markus Keaney a remercié «Luton Town FC pour ses réponses constructives à nos appels à boycotter Puma, et pour nous avoir informés directement de leur décision d'abandonner l'entreprise en tant que fournisseur de kits.

"Nous espérons que d'autres clubs suivront et choisiront de défendre la justice, la liberté et l'égalité", a ajouté Keaney.

(The Palestine Chronicle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *