Catégories
Actualité Palestine

Un ancien député israélien déclare l'explosion au Liban comme un «cadeau de Dieu» – Middle East Monitor

L’ancien membre israélien de la Knesset Moshe Feiglin a joyeusement salué l’explosion dévastatrice d’hier à Beyrouth comme un «cadeau» de Dieu à temps pour la fête juive Tu B’Av.

Feiglin a posté sur Facebook qu'il remerciait Dieu pour l'explosion meurtrière à Beyrouth et affirmait que c'était juste à temps pour Tu B'Av, qui est un festival de l'amour, et à l'époque moderne est devenu une fête juive romantique pour danser, distribuer des fleurs et chanter.

«Aujourd'hui, c'est Tu B’Av, un jour de joie, et un vrai et immense merci à D.ieu et à tous les génies et héros vraiment (!) Qui ont organisé pour nous cette merveilleuse célébration en l'honneur de la journée de l'amour.»

Il a poursuivi en spéculant que l'explosion n'était pas un accident, affirmant qu'il avait une «expérience» des explosifs. Il a dit: «Vous ne croyez pas vraiment que c'était un entrepôt de carburant en désordre, n'est-ce pas? Comprenez-vous que cet enfer était censé nous tomber dessus comme une pluie de missiles?! J'ai une certaine expérience des explosifs. La plus grande explosion à laquelle j'ai participé était de 2,5 tonnes de TNT.

Il a ajouté: «Ce que nous avons vu hier au port de Beyrouth était beaucoup plus grand. L'effet destructeur (sans le rayonnement) était comme une bombe nucléaire.

LIRE: Les Libanais recherchent des disparus en ligne, ouvrent des maisons aux nécessiteux après une explosion massive

Dans une interview à la radio locale, l'ancien député du Likoud a déclaré qu'il espérait qu'Israël était responsable de l'explosion et qu'il était autorisé à se «réjouir» qu'il s'agissait de Beyrouth et non de Tel Aviv.

Il a déclaré: «Si c'était nous, et j'espère que c'était nous, alors nous devrions en être fiers, et avec cela nous créerons un équilibre de terreur. En évitant de dire que c'est nous, nous nous mettons du côté obscur de la moralité. "

Il a poursuivi: «Nous sommes tous autorisés à nous réjouir de son explosion dans le port de Beyrouth et non à Tel Aviv.»

Un entrepôt à Beyrouth a explosé le 4 août, blessant des milliers de personnes et en tuant au moins 100, avec une augmentation du nombre de morts.

L'explosion a été initialement attribuée à une cargaison de feux d'artifice, mais il a ensuite été révélé qu'il s'agissait de 2750 tonnes de nitrate d'ammonium hautement explosif dans un entrepôt qui s'est enflammé, provoquant l'énorme explosion.

L'explosion massive aurait été entendue de Chypre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *