Catégories
Actualité Palestine

Accord Israël-EAU: le chef des espions du Mossad se rend à Abu Dhabi pour des entretiens sur la sécurité

Le chef de l'agence de renseignement israélienne du Mossad s'est rendu mardi aux Émirats arabes unis pour des pourparlers de sécurité, quelques jours à peine après que les deux pays ont accepté d'établir des relations diplomatiques – une décision largement condamnée par les Palestiniens.

L'agence de presse officielle WAM a rapporté que le chef du Mossad, Yossi Cohen, avait discuté de "la coopération dans les domaines de la sécurité" avec le conseiller à la sécurité nationale des EAU, Sheikh Tahnoun bin Zayed al-Nahyan, à Abu Dhabi.

Les États-Unis vendent des avions de combat F-35 aux Émirats arabes unis dans le cadre de l'accord de normalisation d'Israël: rapport

Lire la suite "

"Les deux parties ont discuté des perspectives de coopération dans les domaines de la sécurité et ont échangé des points de vue sur les développements régionaux et sur des questions d'intérêt commun", y compris les efforts pour contenir le nouveau coronavirus, a rapporté WAM.

Le voyage de Cohen a marqué la première visite aux EAU d'un responsable israélien après l'annonce de la semaine dernière que les deux pays avaient accepté de normaliser leurs relations.

Alors que les responsables émiratis ont salué l'accord comme un effort réussi pour sauver la solution à deux États en évitant l'annexion, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a souligné à plusieurs reprises qu'il restait "déterminé à annexer des parties de la Cisjordanie".

Les Palestiniens, qui soutiennent que les liens avec Israël ne sont possibles qu'une fois qu'Israël aura terminé son occupation de la Palestine, ont déclaré que la normalisation tuerait la solution à deux États, renforcerait les "extrémistes" et saperait la "possibilité de paix".

'Des possibilités illimitées'

L'accord de jeudi marquait la troisième fois qu'un pays arabe se présentait pour normaliser officiellement ses relations avec Israël, les deux premiers étant la Jordanie et l'Égypte voisines, qui ont toutes deux pris part à des négociations de paix entre Israël et la Palestine sous médiation américaine.

Les Émirats arabes unis sont le premier pays du Golfe à établir des relations officielles avec Israël, bien que de nombreux États arabes, dont l'Arabie saoudite, Bahreïn et le Qatar, aient tranquillement entretenu des relations informelles avec le pays.

Le gendre et conseiller de Trump, Jared Kushner, a en outre réitéré lundi qu'il serait dans l'intérêt de Riyad d'établir officiellement des liens avec Israël.

Accord Israël-EAU: à Jérusalem, les Palestiniens se sentent trahis mais pas surpris

Lire la suite "

"Ce serait très bon pour les affaires saoudiennes. Ce serait très bon pour la défense saoudienne, et, très franchement, je pense que cela aiderait également le peuple palestinien", a déclaré Kushner.

Pendant ce temps, Netanyahu a déclaré lundi qu'Israël travaillait à l'ouverture d'un couloir au-dessus de l'Arabie saoudite pour des vols vers les Émirats arabes unis.

En apparaissant sur la chaîne Sky News Arabia basée à Abu Dhabi, Netanyahu a qualifié l'accord Israël-EAU de "grand moment", ajoutant "nous faisons l'histoire".

"C'est une combinaison de possibilités illimitées", a-t-il déclaré.

L'ancien ministre d'Oman chargé des affaires étrangères s'est entretenu lundi avec son homologue israélien, premier contact médiatisé depuis l'annonce de l'accord EAU-Israël.

Yusuf bin Alawi et l'Israélien Gabi Ashkenazi ont parlé par téléphone des "développements récents dans la région", a déclaré le ministère des Affaires étrangères d'Oman sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *