Catégories
Actualité Palestine

Le soutien du Koweït aux Palestiniens n’est pas «très constructif» – Middle East Monitor

Le soutien du Koweït aux Palestiniens n’est «pas très contraignant», Anadolu a rapporté hier le conseiller principal du président américain Donald Trump.

Lors d'un briefing avec des journalistes, Jared Kushner a nié que l'administration américaine fasse pression sur le Koweït et d'autres États du Golfe pour normaliser les relations avec Israël, à la suite d'une initiative similaire des Émirats arabes unis.

"Les pays feront des choses qui sont dans leur intérêt", a déclaré Kushner. «Le Koweït a une histoire très spongieuse avec les Palestiniens», a-t-il déclaré.

Il a évoqué le soutien de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) à l’invasion du Koweït par l’Iraq pendant la guerre du Golfe de 1991, lorsque le Koweït a forcé plus de 400 000 Palestiniens à quitter le pays.

«Et maintenant, ils adoptent une vision très radicale du conflit en faveur des Palestiniens», a-t-il déclaré. «De toute évidence, cela n’a pas été très constructif.»

LIRE: «La position du Koweït envers Israël est inchangée»

Kushner a déclaré que l'approche de Trump ne vise pas à faire pression sur les pays car «une relation fondée sur la pression n'est pas une relation qui durera».

Le 13 août, le président américain Donald Trump a annoncé un accord de paix entre les Émirats arabes unis et Israël négocié par Washington.

Abu Dhabi a déclaré que l'accord était un effort pour éviter l'annexion prévue de Tel Aviv de la Cisjordanie occupée, cependant, les opposants pensent que des efforts de normalisation sont en cours depuis de nombreuses années alors que les responsables israéliens ont effectué des visites officielles aux EAU et assisté à des conférences dans le pays qui n’avait aucun lien diplomatique ou autre avec l’État d’occupation.

Netanyahu a répété lundi que l'annexion n'était pas hors de propos, mais qu'elle avait simplement été retardée.

Suite à cette annonce, le Koweït a déclaré que sa position envers Israël était inchangée et qu'il serait le dernier pays à normaliser ses relations avec l'Etat d'occupation.

Kushner des États-Unis: l'Arabie saoudite bénéficiera des relations avec Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *