Catégories
Actualité Palestine

Les EAU vont créer une ambassade à Tel Aviv

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Anwar Gargash. (Photo: fichier)

Les Émirats arabes unis (EAU) établiront une ambassade à Tel Aviv, a déclaré jeudi son ministre des Affaires étrangères Anwar Gargash lors d'une vidéoconférence avec le groupe de réflexion du Conseil de l'Atlantique basé aux États-Unis, a rapporté l'agence Anadolu.

Gargash a déclaré que lors de la signature d'un accord de normalisation avec Israël annoncé la semaine dernière, "Abu Dhabi aura son ambassade à Tel Aviv sur la base d'un consensus international pour une solution à deux États."

«L'ambassade sera à Tel Aviv. C'est très clair », a-t-il dit.

Interrogé sur les résultats obtenus dans l’accord, il a déclaré: «La réalisation la plus concrète était de mettre fin à l’annexion des terres palestiniennes» et a réitéré l’engagement des Émirats arabes unis en faveur d’une solution à deux États.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, cependant, a déclaré qu'il avait accepté de retarder l'annexion en Cisjordanie occupée dans le cadre d'un accord de normalisation, mais les plans restent «sur la table».

L'accord a des gains à long terme, a déclaré Gargash, et «certainement, cette étape créera des opportunités. Notre économie est plus grande que celle d’Israël. Israël a de grandes opportunités ici (aux EAU). » – Demande d'achat de F-35 Il a déclaré que l'accord ouvrait également la voie à l'achat d'avions de combat F-35 aux États-Unis que les EAU avaient clairement demandé d'acheter. «Notre première demande remonte à six ans. C'est quelque chose qui s'est passé sur la table. Notre demande légale est sur la table », a-t-il dit, affirmant que la demande n'avait rien à voir avec l'accord.

Israël et les Émirats arabes unis ont conclu le 13 août un accord qui devrait conduire à une «normalisation complète des relations» entre la nation arabe et Israël dans un accord que le président américain Donald Trump aurait aidé à négocier.

Cet accord est considéré comme un coup dur pour les efforts palestiniens visant à isoler Israël aux niveaux régional et international jusqu'à ce qu'il mette fin à son occupation militaire et à son système semblable à l'apartheid en Palestine occupée.

(Palestine Chronicle, WAFA, médias sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *