Catégories
Actualité Palestine

Erdogan convertit une autre église historique en mosquée

21 août 2020

Suite à la transformation de l’emblématique Sainte-Sophie d’Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré aujourd’hui qu’une autre ancienne église transformée en mosquée fonctionnant désormais comme un musée serait reconvertie en mosquée.

L'église médiévale d'Istanbul date en grande partie du 11ème siècle et était à l'origine connue sous le nom d'église du Saint-Sauveur à Chora dans ce qui était alors Constantinople. Après la conquête ottomane de la ville, l'église a été transformée en mosquée, la Kariye Camii, au début du XVIe siècle.

Puis, en 1945, le gouvernement turc a ordonné que le bâtiment, situé dans le quartier de Fatih à Istanbul, soit utilisé comme musée dans le cadre des efforts de sécularisation du pays. En novembre, un tribunal turc a annulé le statut de musée de Chora et vendredi, Erdogan a déclaré que «la gestion de la mosquée Kariye serait transférée à la Direction des affaires religieuses et ouverte au culte».

Le journal pro-gouvernemental Daily Sabah a rapporté que les autorités religieuses turques prévoyaient de couvrir les célèbres fresques et mosaïques de l'époque byzantine pendant les prières. Une approche similaire a été adoptée avec la basilique Sainte-Sophie, le site du patrimoine mondial de l'UNESCO converti en mosquée le mois dernier.

Erdogan, qui a dirigé des milliers de personnes dans les premières prières après la conversion de Sainte-Sophie, n’a pas dit quand la structure vieille de plusieurs siècles sera utilisée pour le culte musulman.

Le changement a suscité des critiques de la part des rivaux politiques et des dirigeants d’Eglise d’Erdogan, qui ont déclaré que cette décision renforcerait la division religieuse en Turquie. Garo Paylan, un député de l'opposition, a qualifié la conversion de "honte pour notre pays".

"L'un des symboles de l'identité profonde et multiculturelle et de l'histoire multi-religieuse de notre pays a été sacrifié", il a écrit dans un tweet aujourd'hui.

Le ministère grec des Affaires étrangères a qualifié la transformation de «encore une autre provocation contre les personnes religieuses partout» par le gouvernement turc.

Cette histoire contient des reportages de l'Agence France-Presse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *