Catégories
Actualité Palestine

Les forces israéliennes démolissent un village bédouin palestinien pour la 177e fois (VIDEO)

Les forces israéliennes détruisent habituellement le village d'al-Araqeeb. (Photo: via Twitter)

Les autorités israéliennes ont aujourd'hui démoli le village bédouin palestinien d'al-Araqeeb, dans le désert de Naqab, pour la 177e fois depuis 2000 et pour la sixième fois cette année, selon l'agence de presse palestinienne WAFA.

La police israélienne est entrée par effraction dans le village et a démoli les tentes et les structures en étain, laissant les villageois, y compris les enfants, sans abri.

Le village a été rasé pour la dernière fois le 5 mars 2020, et chaque fois que les habitants reconstruisent leurs tentes et leurs petites maisons, la police israélienne revient pour les raser.

Les abris du village, habités par des familles palestiniennes, ont été construits en bois, en plastique et en tôle ondulée.

Situé dans le désert de Naqab, le village est l'un des 51 villages arabes «non reconnus» de la région et est constamment ciblé pour la démolition avant les projets de judaïsation du Naqab en construisant des maisons pour de nouvelles communautés juives.

Les bulldozers israéliens, qui sont facturés aux Bédouins, ont tout démoli, des arbres aux réservoirs d'eau, mais les habitants bédouins ont essayé de le reconstruire à chaque fois.

Les bédouins du Naqab, qui sont citoyens israéliens, respectent les mêmes lois que les citoyens juifs israéliens. Ils paient des impôts mais ne bénéficient pas des mêmes droits et services que les Juifs en Israël et l'État a refusé à plusieurs reprises de connecter leurs villes aux réseaux nationaux d'eau et d'électricité dans le but de mettre fin à leur présence dans cette région du pays.

«Al-Araqeeb n'est que le symbole de ce combat historique», a écrit le journaliste palestinien et rédacteur en chef du Palestine Chronicle, Ramzy Baroud, dans un article récent.

«Il ne serait pas exagéré d'affirmer qu'il y a une guerre menée par Israël contre les Bédouins palestiniens. Le but est de détruire leur culture et de les forcer à entrer dans des townships similaires à ceux de l'apartheid en Afrique du Sud », a ajouté Baroud.

(Palestine Chronicle, WAFA, médias sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *