Catégories
Actualité Palestine

Les EAU publient un décret mettant officiellement fin au boycott d'Israël

Israël et les Émirats arabes unis sont parvenus à un accord qui devrait conduire à une «normalisation complète des relations» entre la nation arabe et Israël. (Photo: fichier)

Le dirigeant des Émirats arabes unis a publié samedi un décret mettant fin officiellement au boycott d'Israël par le pays dans le cadre d'un accord négocié par les États-Unis pour normaliser les relations entre les deux pays.

L’agence de presse WAM, dirigée par l’État, a déclaré que cette décision avait été prise sur les ordres du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan, le dirigeant d’Abou Dhabi et le dirigeant des Émirats.

WAM a déclaré que le nouveau décret autorise les Israéliens et les entreprises israéliennes à faire des affaires aux Émirats arabes unis, une fédération de sept cheikhs de la péninsule arabique. Il permet également l'achat et le commerce de produits israéliens.

«Le décret de la nouvelle loi s'inscrit dans le cadre des efforts des EAU pour élargir la coopération diplomatique et commerciale avec Israël», a déclaré WAM. Il présente «une feuille de route pour le lancement d'une coopération conjointe, conduisant à des relations bilatérales en stimulant la croissance économique et en promouvant l'innovation technologique».

Lundi, le premier vol commercial direct du transporteur phare israélien El Al est attendu à Abu Dhabi, transportant une délégation de responsables américains et israéliens pour des discussions historiques sur l’accord de normalisation.

Des responsables américains ont déclaré que leur délégation sera dirigée par le conseiller principal et gendre du président Donald Trump, Jared Kushner, et comprendra le conseiller à la sécurité nationale Robert O'Brien, l'envoyé au Moyen-Orient Avi Berkowitz et l'envoyé pour l'Iran Brian Hook, ont déclaré des responsables de l'administration.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, quant à lui, a annoncé que son conseiller à la sécurité nationale, Meir Ben-Shabbat, dirigerait la délégation israélienne. Un certain nombre de ministères du gouvernement israélien enverront également des représentants, y compris les directeurs des ministères des Affaires étrangères et de la Défense et l'autorité nationale de l'aviation, a-t-il déclaré.

Netanyahu a déclaré que les pourparlers «feraient progresser la paix et la normalisation» avec les EAU et se concentreraient sur les vols et le tourisme, le commerce, les affaires, l'énergie, la sécurité et la santé, y compris la pandémie de coronavirus.

Le 13 août, Israël et les Émirats arabes unis ont conclu un accord qui devrait conduire à une «normalisation totale des relations» entre la nation arabe et Israël dans un accord que le président américain Donald Trump aurait aidé à négocier.

Cet accord est considéré comme un coup dur pour les efforts palestiniens visant à isoler Israël aux niveaux régional et international jusqu'à ce qu'il mette fin à son occupation militaire et à son système semblable à l'apartheid en Palestine occupée.

(Palestine Chronicle, Al-Araby Al-Jadeed, médias sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *