Catégories
Actualité Palestine

Normalisation destinée à contrôler les Arabes – Middle East Monitor

L'idée de relations normales avec Israël a été soulevée dans l'intention de contrôler le monde arabe, a déclaré samedi l'ancien chef du Hamas, Anadolu rapports.

Khaled Meshaal a pris la parole lors d'un événement en ligne organisé par la branche jeunesse du compte Facebook du parti marocain Justice et Développement et a déclaré qu'Israël avait réussi à éliminer l'Égypte avec le traité de Camp David qui a conduit au concept de normalisation pour contrôler les Arabes.

L'Égypte et Israël ont signé un traité de paix à Washington en 1979 à la suite des accords de Camp David en 1978, qui ont mis fin au conflit militaire entre les deux pays et ont commencé des relations bilatérales permanentes et stables.

Meshaal a déclaré qu'Israël avait suivi une nouvelle politique en tirant parti des changements régionaux et internationaux ces dernières années et que les efforts pour normaliser les relations avec Israël n'avaient profité à personne d'autre qu'à l'administration de Tel Aviv.

La Turquie fait peur à Israël en présentant son modèle d'islam politique et son pouvoir de démocratie, de commerce et d'industrie, a-t-il dit, ajoutant que certains pays jouent un rôle efficace dans les changements mondiaux, contrairement aux pays arabes qui ont pour la plupart perdu leur influence.

Il a dit que le plan d'annexion israélien et le soi-disant accord du siècle sont des accords qu'aucun Palestinien n'accepterait.

LIRE: Désolé Abbas, mais «contourner les Palestiniens» est une tactique promue par votre AP

Dans le cadre de l’accord du siècle du président américain Donald Trump, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé que son gouvernement annexerait officiellement la vallée du Jourdain et tous les blocs de colonies de Cisjordanie.

La Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, est considérée comme un territoire occupé par le droit international, ce qui rend toutes les colonies juives là-bas, ainsi que l'annexion prévue, illégales.

Les responsables palestiniens ont menacé d'abolir les accords bilatéraux avec Israël si cela allait de l'avant avec l'annexion, ce qui saperait davantage la solution à deux États.

La majorité de la communauté internationale, y compris les États membres de l’Union européenne, ne reconnaissent pas la souveraineté d’Israël sur les territoires qu’il occupe depuis 1967.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *