Catégories
Actualité Palestine

Un militant palestinien remporte un procès contre le «  contrôle du monde '' après que son nom soit à tort inscrit sur la «  liste du terrorisme ''

Zaher Birawi. (Photo: fichier)

Le Britannique-Palestinien Zaher Birawi a gagné une affaire contre World-Check après que le site ait à tort inclus son nom sur sa «Liste du terrorisme».

Refinitiv Ltd, qui possède World-Check – qui se décrit comme une base de données de personnes politiquement exposées et d'individus et d'organisations à risque accru, a été condamnée à verser à Birawi une compensation pour les dommages causés à la suite de l'erreur dans la liste, un communiqué de presse de a déclaré le président du Forum EuroPal.

«Après deux ans et demi d'efforts continus, mon équipe juridique, autorisée à poursuivre cette affaire en mon nom, a réussi à forcer World-Check, (propriété de Refinitiv Ltd), à retirer mon nom de ses listes, où il sans justification ni preuve, m'a classé sur sa liste de terrorisme », a expliqué Birawi.

«Mon équipe juridique s'est principalement appuyée sur le fait qu'aucune autorité officielle n'a été prononcée contre moi par une autorité officielle dans aucun État du monde, et que jamais je n'ai été reconnu pour avoir été impliqué dans des actes illégaux qui pourraient être réputé dans le cadre des crimes de terrorisme. »

«World-Check», a-t-il poursuivi, «s’est appuyé sur cette classification du« terrorisme »basée sur des listes préparées par l’État d’Israël, ainsi que sur des sites Web d’information inexacts qui étaient probablement motivés par des motifs politiques et des programmes non fondés sur des preuves objectives.»

«Je ne doute pas que tout ce qui a été publié dans ces sources était dû à mon rôle actif dans la défense des droits de mon peuple palestinien qui vit sous occupation et à mes activités politiques pour dénoncer le racisme de l'Etat d'occupation israélien.»

Il a continué:

«Je souhaite… affirmer que toutes les tentatives de ternir ma réputation n'affecteront jamais ma détermination à poursuivre mes devoirs et mes activités politiques en Europe pour défendre une cause que je considère comme ma cause nationale et les droits de mon peuple qui vit sous le régime raciste israélien. régime d’occupation, et ils n’arrêteront ni n’entraveront mes efforts pour dénoncer le racisme et les crimes de l’Etat d’occupation. »

(MEMO, PC, médias sociaux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *