Catégories
Actualité Palestine

Israël est obligé d'acheter sans condition le vaccin COVID-19 à Gaza – Middle East Monitor

Suite aux reportages des médias sur Israël liant l'entrée de vaccins COVID-19 à Gaza à la libération d'un soldat israélien, le groupe de défense des droits israélien Gisha-Maslak a souligné que l'entrée des vaccins "ne doit pas" être conditionnelle.

Dans une déclaration publiée sur son site Web, Gisha-Maslak a annoncé: << La santé et les droits de l'homme de la population palestinienne, y compris l'accès aux médicaments, aux traitements médicaux et aux vaccins, ne doivent en aucun cas être subordonnés à l'issue des négociations. ou des manœuvres politiques de toute nature. "

Le groupe de défense des droits a ajouté: "Au cours de 2021, les gens et les communautés du monde entier espèrent que les restrictions sur les voyages et le commerce seront supprimées, afin que la vie puisse revenir à la normale. Gisha appelle Israël à s'acquitter de son devoir de protéger la santé et la sécurité. des Palestiniens dans le territoire palestinien occupé. "

Il a réitéré: "Seule la fin de l'occupation peut garantir la pleine protection des droits", exhortant Israël: "doit veiller à ce que le vaccin contre le coronavirus soit disponible et distribué rapidement et, si nécessaire, contribuer à couvrir les coûts du vaccin et de Distribution."

LIRE: Amnistie: Puissance occupante, Israël doit fournir aux Palestiniens le vaccin contre le covid

Le groupe de défense des droits a également affirmé qu'Israël doit lever: «Le bouclage de la bande de Gaza pour permettre le bon fonctionnement de son économie et de son système de santé face à la pandémie de coronavirus, ainsi que pour remplir son obligation envers la population civile de la bande de Gaza en tant que entier."

En terminant sa déclaration, Gisha-Maslak a insisté pour qu'Israël travaille: "En étroite coopération avec tous les acteurs concernés, palestiniens et internationaux, pour la sécurité et le bien-être de tous les résidents de la région."

Il a affirmé que l'implication de l'Autorité palestinienne et des parties internationales dans l'achat du vaccin: "N'exonère pas Israël de sa responsabilité ultime envers les Palestiniens vivant sous occupation." Gisha-Maslak a souligné: "Israël doit contribuer inconditionnellement à couvrir le coût du vaccin et sa distribution en cas de besoin."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *